Share
L’Ukraine remporte l’Eurovision 2016

L’Ukraine remporte l’Eurovision 2016

L’Ukraine vient de remporter son deuxième Concours Eurovision, avec la chanson 1944 interprétée par Jamala.

..

Jamala, de son vrai nom Susana Jamaladynova, est âgée de 32 ans. Elle est née à Oth au Kyrgyzstan où sa famille, qui fait partie des Tatars de Crimée, avait été déportée par Staline en 1944. Ils reviennent en Ukraine après l’indépendance du pays. Elle fait de la musique depuis toute petite et ses premiers enregistrements (elle a une dizaine d’années) sont des chansons traditionnelles tatares.

Elle étudie la musique, notamment à Kiev, et en 2009 elle participe au concours international New Wave où elle remporte le trophée ce qui lui permet de démarrer sa carrière. En 2011 elle participe à la très controversée sélection nationale ukrainienne pour l’Eurovision avec le titre Smile.

Elle a réalisé depuis 2011 quatre albums dans des styles variés, pop, soul, jazz ou électro, For Every Heart en 2011, All or Nothing en 2013, Thank You en 2014 et Podih en 2015, ainsi qu’un DVD Live At Arena Concert Plaza en 2012.

L’Ukraine participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis 2003. Cette année-là, seuls vingt-cinq pays devaient initialement participer au concours. Mais l’UER décida d’ouvrir une place supplémentaire et de l’offrir à l’Ukraine, qui put faire ses débuts.

Depuis que l’Ukraine participe au concours, le pays n’a manqué qu’une seule édition du concours : en 2015. L’Ukraine décida de se retirer pour des raisons financières et politiques, suite au conflit civil dans le Donbass.

Depuis l’instauration des demi-finales, en 2004, l’Ukraine n’a manqué aucune finale du concours, parvenant à se qualifier à chaque fois. L’Ukraine avait déjà remporté le concours à une reprise, en 2004, avec la chanson Wild Dances, interprétée par Ruslana. Par la suite, Ruslana deviendra une héroïne de la Révolution orange ukrainienne et un soutien important du président Viktor Iouchtchenko.

confpress-ulkraine1505

1944

When strangers are coming…
They come to your house,
They kill you all
and say,
We’re not guilty
not guilty.

Where is your mind?
Humanity cries.
You think you are gods.
But everyone dies.
Don’t swallow my soul.
Our souls

Yaşlığıma toyalmadım
Men bu yerde yaşalmadım
Yaşlığıma toyalmadım
Men bu yerde yaşalmadım

We could build a future
Where people are free
to live and love.
The happiest time.

Where is your heart?
Humanity rise.
You think you are gods
But everyone dies.
Don’t swallow my soul.
Our souls.

Yaşlığıma toyalmadım
Men bu yerde yaşalmadım
Yaşlığıma toyalmadım
Men bu yerde yaşalmadım

2 Comments on this Post

  1. Anonyme

    Cette victoire est largement méritée, la prestation de la chanson ukrainienne était au-dessus des autres en termes d’émotions et d’interprétation. Le nouveau concept d’annonce des points en 2 temps a ajouté un suspense incroyable jusqu’aux dernières secondes. J’aimais beaucoup la chanson australienne mais bon, voir l’Australie gagner l’Eurovision eut été un peu dommage quand même. Quand à la prestation bling-bling de la Russie, heureusement que les jurys de professionnels n’ont pas été dupes, ce qui nous empêche de voir le concours organisé l’année prochaine dans le pays de Poutine, quel dommage! Enfin, Amir n’a pas démérité et nous a offert une belle 6e place (et une 3e place auprès des jurys). Le pari de Nathalie André est gagné, l’Eurovision a gagné en visibilité en France (meilleure part d’audience devant The Voice), c’est de bon augure pour l’organisation de la sélection 2017, et pourquoi pas, gagner en 2017, 40 ans après la victoire de Marie Myriam.

    Répondre
  2. Francois

    Bon c’est sympathique c’est victoire Ukrainienne. Mais je ne suis pas sûr que le meilleur l’ait emporté. Ce concours se veut le grand rassembleur du peuple européen et la vitrine de la tolérance.

    Répondre

Laisser un commentaire