Share
Good Evening Europe – Vicky Leandros

Good Evening Europe – Vicky Leandros

Il était une fois, Vicky Leandros (de son vrai nom Vassiliki Papathanassiou). Vicky est née le 23 août 1952 à Corfou en Grèce. En 1958, lorsqu’elle avait 6 ans, elle rejoint ses parents à Hambourg, où son père connaît un grand succès. Vicky commence sa carrière en 1965 avec le single Messer, Gabel, Schere, Licht, qui est un succès immédiat en Allemagne et alentours.

À la suite de sa participation au Concours Eurovision de la chanson 1967 à Vienne avec la chanson L’amour est bleu, classée numéro 1 aux États-Unis, Vicky offre au Luxembourg une quatrième place et entame sa carrière de manière fulgurante en Europe, dans le reste du monde et surtout au Japon et au Canada, en particulier au Québec, pays dans lesquels elle enchaîne albums spécifiques et tournées. Au Japon, dans le mois qui suit sa sortie, L’amour est bleu s’écoule à plus de 500 000 exemplaires.

..

Le 25 mars 1972, désignée à nouveau pour défendre les couleurs du grand-duché de Luxembourg au Concours Eurovision de la chanson à Édimbourg, elle remporte cette fois la victoire haut la main, devant le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Pays-Bas, avec Après toi qui connaît un succès phénoménal dans le monde entier en sept langues, notamment no 1 au Benelux, en Suisse ainsi qu’en France et en Norvège. Chose peu fréquente au Royaume-Uni, la version anglaise intitulée Come what may, se classera no 2 des ventes britanniques. Après deux participations au Concours Eurovision de la chanson, Vicky Leandros détient sans doute le record des ventes attaché à cette compétition, sans omettre qu’en 1972, selon les bilans de Billboard aux États-Unis, Record Mirror en Angleterre et Musikmarkt en Allemagne, elle est l’interprète qui a vendu le plus de disques à travers le monde.

..

Elle enchaîne ensuite les tubes principalement en Allemagne, en Autriche, en Suisse, aux Pays-Bas ou en Grèce et en Afrique du Sud. À ses tournées allemandes, Vicky ajoute l’Olympia à Paris, le au Royal Albert Hall à Londres, un concert mythique au stade de Thessalonique (Grèce) devant 60 000 spectateurs.

En 1974, Vicky enregistre Theo wir fahr’n nach Lodz qui l’installe définitivement dans le paysage musical germanique, devient la chanson emblématique de sa carrière outre-Rhin, et elle accorde un nouveau show à la télévision allemande. Theo wir fahr’n nach Lodz connaît un succès considérable à l’ouest, si bien que les autorités de l’Allemagne de l’Est finissent par interdire et la chanson et Vicky, prétextant que ce titre réveille les velléités de conquête de l’Allemagne, Lodz étant une ville polonaise.

..

Cependant la carrière francophone de Vicky marque le pas. En 1975, habitant désormais à Paris, Vicky renoue avec le succès en France grâce au titre J’aime la vie, et donne une trentaine de concerts à travers l’Europe. Face à la vague disco, Vicky impose en 1976 Tango d’Amour dans les charts européens.

En 1975, Vicky a signé un fabuleux contrat avec la compagnie de disques CBS et quitté sa firme historique Philips. L’euphorie de la chanteuse se transforme peu à peu en mésentente avec CBS ; la compagnie américaine souhaite que Vicky s’installe aux États-Unis alors que Vicky désire mener sa carrière depuis l’Europe. De plus, Vicky refuse de céder à la mode disco qui assure de solides rentrées financières. Vicky va jusqu’à interpréter Uh Baby Du, chanson satirique sur le disco qui démontre qu’elle sait et peut le faire mais ne le fera pas. La brouille atteint un point de non retour en 1979, l’album Wie am allerersten Tag ne paraît pas et n’est finalement distribué par SONY qu’en 1995.

Mais Vicky n’en est plus là, elle épouse l’entrepreneur grec Ivo Zissiadis et donne naissance à son fils Leandros en 1980.

En 1981, elle donne deux albums plus rock. Si Vicky continue de chanter l’amour, elle ouvre alors son répertoire à la défense des droits de l’homme et de l’environnement, et s’engage fortement dans les problèmes rencontrés par la jeunesse avec la drogue. Elle reprend la tête des charts germaniques en 1982 avec l’album et le single Verlorenes Paradies, titre écrit par Ralph Siegel et Bernd Meinunger. Après un passage à vide à la fin des années 1970, la carrière internationale de Vicky reprend de plus belle. Son mari Ivo Zissiadis ne l’entend pas ainsi et emmène leur fils Leandros en Grèce, refusant tout droit de visite à Vicky Leandros. L’événement, qualifié d’enlèvement en Allemagne, nécessite cependant des mois de batailles judiciaires et médiatiques en Allemagne et en Grèce, avant que Vicky ne retrouve finalement son fils qui rentre avec elle à Hambourg. Vicky Leandros et Ivo Zissiadis divorcent en 1985. Le visage marqué de la chanteuse quitte peu à peu les unes de la presse, pour apparaître souriant sur la pochette de son nouvel opus Eine Nacht in Griechenland, hommage à son pays de naissance, qui connaît un grand succès dans tout le Benelux.

Bien que sa carrière se concentre pour l’essentiel outre-Rhin, Vicky Leandros est également connue dans les pays francophones pour sa chanson À l’est d’Éden, sortie en 1984.

Vicky Leandros a arrêté sa carrière sur scène pendant quelques années (entre 1986 et 1995), afin d’élever sa petite famille loin du showbiz, après avoir épousé en secondes noces le baron Enno Freiherr von Ruffin avec lequel elle a eu deux filles, Milana et Sandra.

Le couple annonce sa séparation en mars 2005. Mais si elle déserte la scène et les tournées, elle offre cependant quelques albums à son public.

Son retour en 1995, à l’appui des albums Lieben und Leben puis Gefühle, se transforme en réussite qui culmine en 1998 avec le triomphe dans les charts allemands de sa version de My Heart will go on, la chanson du film Titanic : Weil Mein Herz Dich Nie Mehr Vergisst dont elle a écrit l’adaptation. En 2000, elle obtient le prix de la meilleure interprète allemande dans la catégorie pop et en 2001, elle est consacrée meilleure interprète internationale, toujours en Allemagne.

..

Avant les élections locales de 2000, le parti chrétien démocrate allemand CDU lui propose le poste de ministre de la culture du Land de Hambourg. Vicky décline la proposition. Après les attentats du 11 septembre 2001, elle reporte à mars 2002 sa nouvelle tournée prévue en novembre 2001, puis se produit pour la première fois à Chypre, où elle donne deux concerts avant de retrouver Londres et le Royal Festival Hall en novembre 2002.

En 2003, le gouvernement grec l’honore en lui remettant le prix Xenos-Zeus, pour sa promotion de la culture et de la musique grecque.

Quelques jours avant l’ouverture des Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, elle présente un show qui est diffusé en direct par les télévisions grecques et allemandes, puis elle chante l’hymne national grec lors de l’ouverture des Jeux Paralympiques à Athènes.

En 2005, tandis que sa vie privée occupe la une de la presse grecque et allemande, Vicky organise la célébration de son jubilé artistique et s’enferme en studio. En octobre 2005 parait le double CD Ich bin wie Ich bin, dans lequel Vicky interprète avec de nouvelles orchestrations ses plus grands succès.

Le 9 mars 2006, Vicky Leandros participe à la sélection nationale allemande pour le Concours Eurovision de la chanson, avec un titre composé par elle-même Don’t break my heart. Elle termine à la troisième place après une suite d’incidents techniques.

..

En février, mars et avril 2006 elle célèbre sur scène et à guichets fermés à travers l’Allemagne, (mais également en Suisse et en Autriche), ses 40 ans de carrière et ses 30 ans de scène.
Au printemps 2006, la CDU lui propose à nouveau d’occuper, en cas de victoire électorale, le poste de ministre de la culture, cette fois-ci dans le Land de Berlin. Vicky décline à nouveau l’offre.

Le 1er janvier 2007, elle devient adjoint au maire du Pirée, chargée de la culture et du développement international de la ville portuaire grecque. Malgré ses nouvelles activités politiques et sa volonté exprimée de transformer Le Pirée, Vicky reprend à travers l’Allemagne, en février, mars et avril 2007, sa tournée à succès de l’année précédente.

Ayant renoncé à ses activités politiques en Grèce, Vicky Leandros présente le 13 mars 2009 son nouvel album. Dès sa sortie le disque prend la 26e place des charts allemands.

Laisser un commentaire