Share
Pourquoi ne faut-il absolument pas rater Destination Eurovision ?

Pourquoi ne faut-il absolument pas rater Destination Eurovision ?

Les fans en rêvaient, France Télévisions et ITV Studios France l’ont fait ! Destination Eurovision est LE programme de ce début d’année à ne manquer sous aucun prétexte. Voici les 5 raisons pour lesquelles vous devez être devant votre poste les samedis 13, 20 et 27 janvier prochain.

Christophe Willem, Isabelle Boulay, Amir ©France2

1. Garou à la présentation

Deviendrait-il l’animateur phare des émissions de divertissements de France 2 ? Après la Fête de la musique 2016, 2017 et plus récemment Gare au Garou, l’ancien coach de The Voice est aux manettes de Destination Eurovision pour trois soirées exceptionnelles (les deux demi-finales et la finale). On apprécie sa bonne humeur, son dynamisme et surtout son petit accent québécois qui nous rappelle Céline Dion (Eurovision 1988) et Natasha St-Pier (Eurovision 2001).

2. Le Jury de qualité

Il faudra cette année compter sur deux jurys : le français et l’international. Le premier est composé de trois artistes très appréciés du public français, chacun dans leur univers musical propre. Isabelle Boulay y tient le rôle de la bienveillante et de la sensible et Christophe Willem n’hésite pas à dire ce qu’il pense (on notera que ses commentaires sont souvent justes) mais espère cependant « ne pas passer pour le Père Fouettard », et enfin, Amir, avec sa légitimité et son expérience de Stockholm 2016 donne de nombreux conseils aux prétendants pour qu’ils puissent améliorer leur prestation.
Quant au jury international, on peut compter tout d’abord sur le célèbre ancien chef de délégation suédois au palmarès de succès notoires à l’ESC et actuel producteur du Melodifestivalen, Christer Björkman, les chefs de délégation biélorusse, Olga Salamakha, et italien, Nicola Caligiore.
Attendons maintenant de voir si les deux jurys seront d’accord sur les 8 finalistes qui accèderont à la grande finale du 27 janvier!

3. La diversité des artistes

Cela faisait longtemps qu’une grande chaîne de télévision n’avait pas diffusé en prime time un programme mettant en avant des artistes venant interpréter leurs titres INEDITS et personnels. Le plus de cette émission ? La diversité des artistes ! Il y en a pour tous les goûts : Soul, électro, pop, … On passe d’un rythme up-tempo à une belle valse, d’un groupe à un soliste … De quoi satisfaire votre petit neveu comme votre grand-maman !
Certains artistes ne nous sont pas inconnus, tels que Lisandro Cuxi, Igit ou Jane Constance, et d’autres sont de belles découvertes, comme Max Cinnamon, Malo ou encore Louka.

4. Le rituel des points

Mais que serait l’Eurovision sans ses célèbres « et mes 12 points vont à …. » ? C’est LA partie que tout le monde attend, LA partie qui nous fait plus stresser qu’un basique film d’horreur … LA partie qui scelle le sort des artistes en compétition, qui en rend certains tristes et qui en envoie d’autres sur un petit nuage…
Cette année à Destination Eurovision, les jurys donneront chacun un total de 42 points aux 6 artistes qu’ils ont le plus aimés (12, 10, 8, 6, 4 et 2 points). Avouez-le, vous avez déjà hâte de découvrir leurs choix … Et de faire les vôtres !

©France2

5. L’enjeu : Destination Eurovision

Depuis le temps qu’on attendait notre mini-Eurovision français, notre Melfest à nous… Après trois ans de sélection interne, les téléspectateurs français vont de nouveau pouvoir contribuer au choix de l’artiste et du titre qui représenteront notre beau pays en mai prochain à Lisbonne. C’est le moment de saisir notre chance !
Après la lecture de ces 5 points, j’espère vous avoir définitivement convaincu de regarder France 2 à 20h55 ces trois prochains samedis. Car cette année, C’EST VOUS QUI DECIDEZ !

Laisser un commentaire