Share
La France à l’Eurovision depuis 1977 : Tous les styles sont essayés !

La France à l’Eurovision depuis 1977 : Tous les styles sont essayés !

La France participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa première édition, en 1956, et l’a remporté à cinq reprises : en 1958, 1960, 1962, 1969 et 1977. La France fait partie ainsi des pays ayant gagné l’Eurovision le plus souvent (en tête, l’Irlande avec 7 victoires, viennent ensuite la France, la Suède, le Luxembourg et le Royaume-Uni avec 5 victoires chacun). Mais pour gagner, il faut tenter, et la France de ce côté, a tout essayé… Remember !

La France sait envoyer des chansons à valeurs sures : les ballades d’Amour !

En 2001, France Télévisions appelle Natasha Saint-Pier. Sa chanson Je n’ai que mon âme se hisse à la 4e place ! La seconde partie de la chanson est interprétée en anglais.
En 2002, Sandrine François interprète une chanson calibrée pour le concours, une voix puissante, et une 5ème place à la clef.

La France a déjà organisées des sélections nationales !

En 1999, pour la première fois depuis 1987, la télévision publique française avait organisé une finale nationale. Et le public choisit une interprète connue maintenant pour ses imitations de Céline Dion. Nayah, suscita une vaste controverse, dès sa sélection. Après sa victoire, les médias découvrirent que la chanteuse avait appartenu à une étrange secte. Nayah se défendit en insistant qu’elle avait quittée cette secte depuis longtemps. La France termine 19ème.
En 2007, la France au bout d’une sélection nationale télévisée, envoie le titre L’amour à la française du groupe les Fatals Picards. Une chanson en Franglais qui termine avant-dernier du concours, avec 19 points.

La France a aussi joué la carte de l’exotisme !

En 1990, Joëlle Ursull fait sensation avec White & Black Blues écrite par Serge Gainsbourg en arrivant en deuxième place ! Un an plus tard, en 1991, la France envoie Le dernier qui a parlé, d’Amina. La victoire échappe à la France, ex aequo en nombre de points avec le pays gagnant : la Suède.
Quelques années plus tard, en 1998, c’est Marie Line qui interprète Où aller. Pas de chance, cette année-là les jurés ne sont pas attirés par ce style et n’accordent que 3 points à la France !
Changement de registre avec Jessy Matador en 2010. Le groupe France Télévisions ne sait plus quoi faire pour gagner et tente une rupture complète dans le style des prestations. La chanson sera Allez Ola Olé. La France finit à la 12e place, on ne peut pas dire qu’elle n’aura pas fourni d’effort. Sur scène, le Jessy Matador va même jusqu’à faire un haka ! L’exotisme, est donc une valeur viable mais pas tout à fait sure !

La France va surfer sur la vague des très jeunes interprètes !

En 1989, Nathalie Pâque, était à peine âgée de onze ans, ce qui suscita une vaste controverse. L‘UER décida alors de modifier le règlement de l’Eurovision. Dès l’année suivante, il fut imposé aux candidats d’avoir seize ans révolus, le jour du concours. Par conséquent, Nathalie Pâque demeure la plus jeune artiste à avoir jamais concouru.

Quand les belles voix ne sont pas suffisantes, il faut miser sur les textes !

Et dans ce cas, le comité Eurovision contacte des artistes connus pour écrire de jolies chansons. Cela a été notamment le cas en 1995. Didier Barbelivien signe alors la chanson Il me donne rendez-vous pour Nathalie Santamaria. La chanson arrive à la 4e place avec 94 points. Pas si mal !
Malheureusement, ça ne marche pas à tous les coups. Si le chanteur Corneille a écrit quelques tubes dans les années 2000, sa collaboration à l’Eurovision n’a pas été couronnée du même succès. Avec son titre Il était temps interprété en 2006 par Virginie Pouchain, il fait le plus mauvais score de la décennie : 5 points. Cette année-là, c’est le groupe Lordi qui avait gagné… Victoire dont ne s’est toujours pas remis Michel Drucker, qui avait commenté le concours pour France 3 !

Le dilemme actuel : choisir le candidat de l’Eurovision ou laisser faire le public ?

Pendant longtemps, c’est le comité Eurovision de France Télévisions qui se chargeait de dénicher les chanteurs choisis pour représenter la France au concours. Mais les téléspectateurs évoluent. Ils adorent donner leur avis avec des SMS au numéro surtaxé. Un coup de pouce financier dont il est étrange de passer à côté, même si officiellement il était surtout question d’impliquer le public français.

Pour la petite histoire, en 1983, la chanteuse Corinne Hermès présenta d’abord sa chanson, Si la vie est cadeau, à la sélection française. N’ayant pas été retenue pour représenter la France, elle se tourna vers la télévision luxembourgeoise, qui la retint. Corinne Hermès remporta au final le concours pour le Luxembourg, lui offrant ainsi sa cinquième victoire. La France fut représentée par Guy Bonnet, qui finit à la 8ème place !

Alors pour 2013 ?

Selon les informations en notre possession, c’est qu’un jury qui va sélectionner 3 chansons. Les trois chansons seront départagées par le public pendant un mois. Un long mois d’attente pour les 3 prétendants, et c’est pendant un prochaine l’émission Les chansons d’abord que Natasha St Pier annoncera les résultats. Nul doute que France 3 fera avec les chansons qu’il recevra ! Mais on peut dire que France 3 prend les choses très sérieusement.

Laisser un commentaire