Share
Eurovision Asia Song Contest : du rêve à la réalité

Eurovision Asia Song Contest : du rêve à la réalité

C’est fait ! La région Asie-Pacifique aura désormais son propre grand concours de la chanson. Le site officiel de la compétition vient tout juste d’être dévoilé (EurovisionAsia.tv) avec en guise d’amuse-bouche une vidéo promotionnelle dans laquelle les fans reconnaîtront quelques artistes marquant du concours eurovision de ces dernières années, parmi lesquels Måns Zelmerlöw, Poli Genova, Jamala ou encore Dami Im. Les pays de la région Asie-Pacifique pourront participer pour la première fois à leur propre version de l’Eurovision déclarent les organisateurs. Nous amenons le plus grand spectacle musical télévisé en direct au plus grand public de musique au monde.

La nouvelle aurait pu passer inaperçue en ce vendredi 18 août, mais les internautes se sont emparés du sujet sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter : Je ne sais pas si je dois être contente ou plutôt inquiète à propos de #EurovisionAsia déclare @Marine_Minmie. De son côté, @Anna_Watanabe exprime sa joie : Oh Mon dieu ! J’attendais ce moment depuis trop longtemps. Et à @Leprechonne de plaisanter : Sachant que l’Australie et Israël participent à l’Eurovision, je suppose que le Chili et le Canada vont faire Eurovision Asia ?

Un Concours avorté en 2017

En mars 2016, l’UER, la SBS – la chaine de télévision publique australienne – et la société de production australienne Blink TV avaient déjà annoncé la signature d’un accord permettant la création d’un Concours de la chanson pour la région Asie-Pacifique sur le modèle de l’Eurovision. Notre grande ambition est d’amener la marque Eurovision en Asie avec le soutien de la SBS et de l’UER a déclaré en 2016 Paul Clarke, chef de la délégation australienne à l’Eurovision et directeur de Blink TV. La première édition du concours aurait ainsi dû se tenir en 2017. Mais les dieux en ont décidé autrement. 2018 sera donc la bonne année pour lancer le concours en Asie et dans la zone Pacifique.

2018 : l’année de tous les défis

Bien que l’UER ait confirmé le lancement de l’Eurovision Asia, nous n’avons pour le moment aucune information concernant le format exact du programme (encore à l’étude) ou la date du show. De nombreuses autres questions se posent. Qui accueillera la première édition du concours ? L’Australie ? Hong Kong ? Singapour ? La ville de Sydney semble toutefois bien partie pour remporter la mise notamment grâce au soutien du gouvernement local. Mais Singapour est également annoncée comme grande favorite. Combien de pays participeront au concours ? Apparemment une vingtaine. Et quid de l’Australie à l’Eurovision ? De nombreux fans espèrent que le pays ne reviendra pas en Europe pour se consacrer au dérivé asiatique. Pour rappel, le pays des kangourous et des koalas participe au concours original depuis maintenant 3 éditions, atteignant à chaque fois le top 10, et dont la meilleure performance restera celle de Dami Im avec son puissant titre Sound of Silence qui termina à la 2e place podium en 2016 à Stockholm.

On ne sait pas pour vous, mais notre équipe est impatiente de découvrir de nouveaux genres musicaux tels que la K-Pop coréenne ou encore le Bollywood indien. Un brin de fraicheur dans un concours européen qui se veut de plus en plus formaté, même si les deux derniers vainqueurs (l’Ukraine et le Portugal) ont démontré le contraire.

 

Laisser un commentaire