Share
Eurovision 2018 : Point sur les pays participants

Eurovision 2018 : Point sur les pays participants

La victoire de Salvador Sobral avec la chanson Amar Pelos Dois, permet au Portugal d’accueillir le le 63ème Concours Eurovision. Les demi-finales auront lieu les 8 et 10 mai 2018, et la grande finale se déroulera le 12 mai 2018.

32 pays ont déjà confirmé leur participation au Concours 2018. Parmi eux, la Russie revient après s’être retirée l’an dernier, et plus étonnement l’Australie, qui a déclaré participer également à l’Eurovision Asia Song Contest.

Allemagne, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Belarus, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Suède, Suisse, Ukraine.

Pays qui n’ont pas encore déclaré leur intention :
Albanie, Bulgarie, Croatie, Hongrie, ARY de Macédoine, Moldavie, Monténégro, Royaume-Uni, Slovénie

Pays qui pourrait participer pour la première fois :
Kazakhstan

Pays qui ont montré un intérêt :
Chine, Liechtenstein, Kosovo

Pays dans le doute :
Israël, Saint-Marin

Pays qui ont déjà participé mais qui n’envisagent pas de revenir en 2018 :
Bosnie-Herzégovine, Maroc, Monaco, Slovaquie, Turquie, Andorre, Luxembourg, Turquie

Pour éviter les déconvenues liées à l’organisation de l’an passé, l’UER a annoncé des changements dans le règlement du concours :
Tout d’abord, les diffuseurs participants doivent s’assurer qu’aucune restriction ne pèse sur les membres de leur délégation ou sur les artistes. Ils doivent aussi s’assurer que les membres de la délégation et les artistes n’enfreignent pas la législation du pays hôte et prendre les mesures nécessaires, au sein de leur délégation, pour assurer que le concours ne soit pas politisé et qu’aucune mention — directe ou indirecte — d’organisations, de marques, de produits, etc. ne soit faite. Ces premières mesures font écho au bannissement de l’artiste russe par les Service de sécurité d’Ukraine en 2017.

Le nouveau règlement possède également des clauses supplémentaires quant aux jurys nationaux. Ces derniers ne doivent avoir aucun lien avec les artistes et/ou les chansons participantes. Leur vote doit être basé sur leur expérience et leurs compétences professionnelles uniquement.
Ils ne doivent en aucun cas partager avant la procédure leurs opinions, préférences ou leurs votes, que ce soit de manière publique ou avec les autres jurés. Ces mesures sont prises à la suite du remplacement d’un juré norvégien qui avait tenu des propos contre le représentant irlandais Brendan Murray.

Ensuite, le diffuseur hôte est tenu de respecter l’agenda et les échéances ainsi que la feuille de route prévus par l’UER, sous peine de se voir retirer le droit d’accueillir le concours. L’UER demandera alors à une autre diffuseur d’accueillir le concours. Cette mesure a été décidée après les multiples problèmes d’organisation lors du concours 2017.

Enfin, le diffuseur hôte est tenu d’assurer que chaque participant puisse faire sa prestation en direct sur la scène et d’assurer le caractère apolitique du concours, sur lequel l’UER insiste tout particulièrement dans son communiqué.

Laisser un commentaire