Share
Eurovision 2017 – Slovénie – Omar Naber – On My Way

Eurovision 2017 – Slovénie – Omar Naber – On My Way

Omar Kareem Naber, mieux connu sous le nom Omar Naber, est né à Ljubljana le 7 juillet 1981. Il participe pour la Slovénie au Concours de 2005 avec la chanson Stop mais il ne réussit pas à passer la demi-finale. Il retente la sélection slovène en 2009 et échoue à la 2e place… Mais cette année, c’est la bonne ; il remporte l’EMA (la sélection slovène) avec le titre On My Way, qu’il défendra sur la scène du Centre d’Exposition International à Kiev, en Ukraine. Omar Naber représentera à nouveau la Slovénie en 2017. Il poursuit ainsi une tradition qui perdure depuis 2005, où un ancien artiste se représente une seconde fois sur la scène du concours.

La Slovénie participe au Concours Eurovision depuis 1993. Cette année-là, l’UER élargit le nombre maximum de pays participants, le faisant passer de vingt-trois à vingt-cinq. Mais seuls les vingt-deux pays ayant participé à l’édition 1992 du concours obtinrent d’emblée une place en finale. L’UER décida que les trois dernières places seraient attribuées via une présélection, qui serait organisée par la télévision publique slovène : Kvalifikacija za Millstreet.

Depuis 1993, la Slovénie a manqué deux éditions du concours : en 1994 et 2000. Le pays fut alors relégué, à la suite des résultats obtenus l’année précédente. Depuis l’instauration des demi-finales, en 2004, la Slovénie a participé à quatre finales du concours : en 2007, 2011, 2014 et 2015. Le meilleur classement du pays en finale demeure jusqu’à présent les septièmes places de Darja Švajger en 1995, et de Nuša Derenda en 2001.

On My Way
Paroles – Lyrics

You’ve all been very kind, but I made up my mind.
Now I’m about to leave you all behind.
I’m feeling so alone. I’m turning down my tone.
Before the rise of sun I will be gone.

On my way. I’m never coming back.
And I’ll pray I’m never gonna crack.
World is calling out tonight,
telling me I’ll be alright.

Lights will guide you through the night.
Still hiding in my shell and keeping to myself.
I cannot count on anybody else.
I’m burning deep inside. I’m giving up the fight.
Before the break of dawn I will be gone.

On my way. I’m never coming back.
And I’ll pray I’m never gonna crack.
World is calling out tonight,
telling me I’ll be alright.

Suivre Omar sur les réseaux sociaux :

social-inside-youtube-iconsocial-inside-facebook-icon

 

 

 

Revoir la prestation d’Omar Naber en 2005 :

Laisser un commentaire