Share
Eurovision 2016 – Suède – Frans – If I Were Sorry

Eurovision 2016 – Suède – Frans – If I Were Sorry

Le représentant suédois au concours est choisi lors d’une sélection nationale appelée Melodifestivalen (Concours de la chanson) et diffusée sur la télévision publique suédoise, la SVT. Il s’agit de l’émission de télévision la plus populaire et la plus suivie de l’année en Suède. A l’issue de 4 demi-finales, et d’un repechage pour certains, c’est Frans qui l’emporte avec la chanson If I Were Sorry.

Frans Jeppsson Wall, ou tout simplement Frans, est né le 19 décembre 1998 à Ystad, en Suède. Auparavant, il s’était fait connaître, du haut de ses 10 ans avec une chanson à la gloire de Zlatan Ibrahimović, et fut n°1 en Suède !

La Suède participe au Concours Eurovision depuis 1958, et a manqué trois éditions du concours : en 1964, 1970 et 1976.
En 1964, il y eut une grève des artistes qui empêcha l’organisation du Melodifestivalen, la traditionnelle sélection nationale suédoise. Le pays diffusa cependant le concours et revint l’année suivante.
En 1970, le pays décida de s’abstenir, mécontent du résultat de l’édition 1969 et du système de vote en usage.
Enfin, en 1976, une vive polémique éclata dans l’opinion publique suédoise sur la participation du pays à l’Eurovision. Il y eut plusieurs manifestations d’opposition au concours, jugé trop commercial. De plus, la télévision publique suédoise estima n’avoir plus les moyens d’organiser une nouvelle édition, en cas de victoire du pays. La Suède se retira alors.

La Suède a remporté le concours à six reprises. Seule l’Irlande a remporté plus de victoires au concours, ayant triomphé à sept reprises.

La première fois, en 1974, avec la chanson Waterloo, interprétée par ABBA. Le groupe, encore inconnu à l’époque, avaient déjà participé l’année précédente à la sélection suédoise, avec Ring, Ring. Ils avaient alors terminé troisième. En 1974, ils décidèrent de retenter leur chance, non sans longuement hésiter sur le choix de leur chanson. Après avoir envisagé un temps Hasta Mañana, ils se décidèrent finalement pour Waterloo, car cette dernière permettait à chaque membre du groupe de se faire entendre. Sur scène, ils portèrent des costumes inspirés par le glam rock. Waterloo rencontra par la suite un très grand succès commercial et fut le premier vainqueur du concours à entrer dans le Top 10 du Billboard américain. Ce fut également le point de départ d’une formidable carrière pour ABBA.

La deuxième fois, en 1984, avec la chanson Diggi-Loo Diggi-Ley, interprétée par Herreys. Le groupe étaient composés de trois frères mormons, d’origine américaine : Per, Richard et Louis. Leur chanson parlait de chaussures dorées qui apportaient la joie et la chance à leur propriétaire. Afin d’illustrer au mieux ce thème, les trois frères portèrent sur scène des bottines de couleur or.

La troisième fois, en 1991, avec la chanson Fångad av en stormvind, interprétée par Carola. Pour la deuxième fois dans l’histoire du concours, après 1969, le vote se conclut sur un ex aequo. La France et la Suède avaient en effet obtenu chacune 146 points à l’issue du vote. Le superviseur décida alors de mettre en application la règle ad hoc, introduite en 1989. Il fit procéder au décompte des douze points. Il apparut alors que la France et la Suède en avaient reçu chacune quatre. Le superviseur décompta alors les dix points. La France en avait reçu deux et la Suède, cinq. Par conséquent, la Suède fut proclamée vainqueur. Ce fut la toute première fois que le vainqueur fut désigné en recourant à la règle des ex aequo. Après le concours, de nombreuses rumeurs de fraude se répandirent dans les médias. La délégation française en demeura convaincue et estima imméritée la victoire suédoise. La controverse trouve en réalité son origine dans la nouvelle règle des ex aequo, instaurée en 1989 sans la moindre publicité.

La quatrième fois, en 1999, avec la chanson Take Me to Your Heaven, interprétée par Charlotte Nilsson.

La cinquième fois, en 2012, avec la chanson Euphoria, interprétée par Loreen. À cette occasion, la Suède obtint à 18 reprises la note maximale, battant ainsi le record d’Alexander Rybak, qui en avait obtenu 16 en 2009.

La sixième fois en 2015, à Vienne, avec Heroes, interprétée par Måns Zelmerlöw.

Depuis l’instauration des demi-finales, en 2004, la Suède n’a manqué qu’une seule finale du concours : en 2010. Le pays a remporté à trois reprises, une demi-finale : en 2011, 2012 et 2015.

Lyrics

I’d crawl thru the desert on my hands and knees
Rehearsin my pretty please
Climb the highest mountain
If I were sorry

Shout it from the top
Swim under water until my lungs exploded
Walk into the fire
If I were sorry

I’d run a thousand mile
Wouldn’t stop until I dropped
Wouldn’t take a break to breathe until I got close
enough

Then Id do it all again
If I really had the chance
But I know deep inside for you its just another
dance

If I were sorry
I’d give you all the glory
If I were sorry

If I were sorry
It would be a different story

If I were sorry
If I were sorry oh

I’d hold my breath until my face turned blue
I’d rob a bank and the post office too
Swim across the ocean
If I were sorry

I’d take wow of silence
I wouldn’t say a single word
Until you really heard
If I were sorry

I’d run a thousand miles
Wouldn’t stop until I dropped
Wouldn’t take the break to breathe
Until I I got close enough

If I were sorry
I’d give you all the glory
If I were sorry

If I were sorry
It would be a different story
If I were sorry oh

Now did you ever realize
That your mistake had a prize
Oh you threw it all away
Cuz youre the devil in disguise

Now would you ever realize
The consequences of your lies
And would you save the falling tear or act as if
There’s nothing there

If I were sorry
If I were sorry

If I were sorry
If I were sorry

If I were sorry

I’d take a vow of silence
I wouldn’t say a single word
If I were sorry

If I were sorry

I’d be on my hands and knees
Beggin pretty please
If I were sorry
But I’m not sorry no

Laisser un commentaire