Share
Eurovision 2016 – Répétitions du vendredi 06 mai 2016

Eurovision 2016 – Répétitions du vendredi 06 mai 2016

A l’Euroclub hier soir, la chanteuse bulgare, Poli Genova a enflammé le dance floor. Après avoir dansé sur sa chanson au milieu des journalistes, elle s’est déhanchée sur la chanson d’Amir, qu’elle semble tout particulièrement apprécier. En effet, Amir et Poli ont déjà chanté ensemble pendant le concert de Londres et s’apprécient mutuellement.

Tous les artistes qui concourent dans la première demi-finale vont répéter toute la journée. C’est aussi la première fois que nous pouvons entrer dans la salle du Globe Arena. La Finlande démarre les répétitions. Le rhume de Sandhja ne semble pas tout à fait guéri. Côté mise en scène, elle utilise maintenant le catwalk à la fin de sa chanson.

La Grèce enchaîne. Les artistes portent leur costume de scène et le danseur, Vassilis enlève sa chemise pour clôturer leur prestation.

Lidia pour la Moldavie porte elle aussi son costume de scène: une courte robe noire parsemée de petits miroirs. Le deuxième refrain est désormais en français, tiré de la version Pluie d’Etoiles sortie il y a quelques jours.

..

La prestation hongroise est quasiment la même. Quelques mouvements de caméra et éléments du décor ont été améliorés.

La Croatie est l’avant dernière avant la pause. Sa robe est toujours aussi imposante mais Nina a moins bien chanté étant un peu malade.

Les Pays-Bas clôturent la première salve des répétitions. Tout est bien huilé. Bob Douwe utilise à son tour le catwalk à la fin de sa chanson.

Après la pause, l’Arménie commence à répéter à son tour. Les effets de caméras se sont vraiment améliorés. La chanson gagne donc en puissance et en émotion.

La performance est bien en place pour Saint Marin et Serhat. Ils ont changé la mise en scène faisant maintenant très années 70.

Sergey et la Russie poursuivent sur scène. Il y a toujours des petits problèmes techniques avec les effets visuels car tout doit être millimétré. La mise en scène a encore gagné en splendeur. Bien que nous étions présents dans la salle du Globe Arena, il est impossible de distinguer quelques reliefs sur l’écran. Le chanteur semble vraiment flotter dans les airs. Voici la vidéo de sa prestation :

..

C’est au tour de la République Tchèque. Le contraste avec la prestation précédente est toujours aussi saisissant. Il y a peu de changements par rapport à la première répétition.

La prestation de Chypre avec Minus One est identique à celle de la première répétition. Les prises de vues manquent encore un peu de précision et les images des loup ont disparu, mais tout sera prêt pour la demi-finale de mardi.

Notre amie Autrichienne, est la dernière à répéter avant la pause. La mise en scène a gagné en netteté mais Zoë semble fatiguée par sa soirée d’hier soir à l’Euroclub .

L’Estonie répète après ce break de vingt minutes. La prestation de Jüri est toujours aussi statique, la mise en scène n’a pas évolué.

Samra enchaîne ensuite pour l’Azerbaidjan. La mise en scène et les jeux de caméras ont été améliorés pour mieux correspondre à l’humeur de sa chanson. La chanteuse semble toujours souffrir d’un refroidissement qui l’avait déjà diminuée lors de son premier passage.

C’est  au tour du Monténégro. Le rendu télévisuel s’est beaucoup amélioré et est maintenant au service de la chanson. Le groupe Highway est prêt pour la demi-finale.

La prestation de Greta, la représentante islandaise, est un cran au dessus. Son placement sur scène est moins approximatif et la mise en scène est bien plus fluide. L’Islande a déjà un pied en finale.

La Bosnie-Herzégovine est l’avant dernière de cette première demi-finale à faire sa répétition. La mise en scène a peu évolué, les plans de caméras sont plus centrés sur Dalal & Deen, toujours séparés par des fils barbelés. Le tout sert bien le message véhiculé par la chanson.

 

Ira Losco, la concurrente maltaise, clôture les répétitions de cette première demi-finale.  La robe que portait la chanteuse lors de la première répétition a disparu, les projections de lumière sur cette dernière étant difficile à maîtriser. La prestation est montée d’un cran tant au niveau vocal que scénographique. Une chanson qui devrait se qualifier moins aisément que le prédisent les bookmakers.

 

..

L’Espagne avec Barei termine cette longue journée de répétitions. La mise en scène est déjà bien en place, reste à ajuster les angles et les prises de vue des caméras. La chanteuse tombe volontairement sur le sol créant ainsi un effet de surprise. Un effet simple, efficace et réussi.

Laisser un commentaire