Share
Eurovision 2016 – La France dans les mains de Nathalie André

Eurovision 2016 – La France dans les mains de Nathalie André

Tout à commencé le lundi 28 mai 2015. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères, ancien Premier Ministre, était l’invité de Patrick Cohen sur l’antenne de France Inter. A la fin de l’interview, Patrick Cohen demande à Laurent Fabius son sentiment sur l’Eurovision.

Patrick Cohen : Une dernière question plus anecdotique Laurent Fabius. Vous portez l’image de la France, en Europe et à l’étranger. Mais vous n’êtes pas le seul, il y a aussi les concurrents de l’Eurovision, qui se ridiculisent d’années en années, devant des dizaines de millions de téléspectateurs en Europe. Cela vous consterne ou cela vous indiffère cette histoire ?

Laurent Fabius : Non cela ne m’indiffère pas. Je suis un téléspectateur et j’ai mis en comparaison, puisque vous m’interrogez deux choses. D’abord les succès Français au festival de cannes. C’est un rayonnement extraordinaire !

C’est le plus grand évènement culturel de la France
laurent-fabiusVous dîtes l’influence de la France , ce n’est pas simplement les positions politiques ou économique qu’elle prend, c’est aussi la culture, il y a le cinéma, la aussi il y a une dimension économique, Ca ! c’est un évènement magnifique et partout on dit la France, son cinéma , c’est formidable ! Et dans le meme temps, dans des conditions que j’ignore, à l’Eurovision on est avant dernier, avant avant dernier moi je ne suis pas spécialiste de cela, je ne peux pas me meler de tout mais je crois qu’il faut comprendre que si on participe il faut participer dans les conditions qui nous permettent d’etre dans les premiers rang il faut que ceux qui organise cela ait une espèce d examen, un examen de conscience comment on peut avoir un rang plus élevée dans la hiérarchie, certain dises…

Ne pas paraitre ringard
Voila vous avez bien résumé les choses. j’ai vu , je vais tout vous confier, la prestation de celui qui a gagné, le Suédois, je n’ai pas de commentaire a faire sur sa voix, mais c’était un show comme on fait maintenant, avec des lumières etc… et par rapport à cela, nous c’etait un petit peu la télévision avant l’invention de la télévision donc nous avons des progrès a faire, je ne veux pas me mêler de tout, mais puisque vous m’interrogez, je vous dit mon sentiment de téléspectateur qui est attaché aux succès des couleurs de la France

Ainsi Laurent Fabius regardait le concours eurovision, comme 4 410 000 autres téléspectateurs (27,6% de part de marché tout de même). La France, représentée par Lisa Angell, finit 25ème sur 27 concurrent en finale, ne récoltant que 4 petits points.

Nathalie André, la directrice des variétés de France 2, en charge cette année de la diffusion du concours, a répondu sur média+ le 2 juin :  Franchement, il y a tellement de graves problèmes dans le monde que pourrait commenter Laurent Fabius. Pour elle, la participation de la France n’est pas à remettre en cause, mais la prestation du prochain représentant français, en 2016, devra effectivement être plus moderne. Si c’était à refaire, je referais tout le contraire. J’étais énervée et triste pour mon artiste que je continuerai à soutenir. Nous avons pris un coup de bâton sur la tête. Ma connerie est d’y être allée avec une voix plutôt que d’y être allée avec Enrique Iglesias. Je suis prête à prendre ma revanche pour 2016 et je m’y mets dès aujourd’hui !

Il y aura toujours au niveau politique des personnes pour critiquer, tel ou tel choix, pour mémoire, quand en 2008, Sébastien Tellier, chantait presque toute sa chanson en Anglais, voila que la question se pose à l’Assemblée nationale directement !

M. Louis Cosyns attire l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur le concours de l’Eurovision de la chanson qui se déroulera cette année le 24 mai prochain. Ce concours, dont ce sera la 53e édition, verra, pour la première fois, la France être représentée par un chanteur, Sébastien Tellier, qui interprètera une chanson en anglais. Ce choix, qui a été fait par France Télévisions, apparaît aux yeux de nombre de nos concitoyens comme une violation des obligations inscrites dans le cahier des charges de France Télévisions… C’est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui indiquer la position du Gouvernement sur cette première ainsi que les mesures qu’il entend prendre afin qu’à l’avenir la France soit représentée au concours de l’Eurovision par une chanson interprétée en Français.

Réponse :
Le concours de l’Eurovision est un formidable vecteur pour mettre en avant des talents originaux de la chanson et de la langue Françaises. Il serait davantage conforme à la vision que les Français ont de l’Europe que la sélection reflète la diversité de ses langues. Les téléspectateurs y sont eux aussi très attachés. Or, on constate qu’une certaine uniformisation est à l’oeuvre, avec une généralisation de l’usage de l’Anglais, même si la France résiste plutôt mieux grâce à une scène francophone très riche, mais aussi à tout un système de quotas de diffusion. Le règlement posé par l’Union européenne de radiotélévision, qui organise le concours, est formel : la langue d’interprétation est libre. La ministre de la culture et de la communication a saisi cet organisme afin de demander que la langue d’origine de chaque candidat soit prépondérante dans sa chanson. Par ailleurs, elle n’a pas manqué de faire part de son sentiment aux dirigeants de France 3 – chaîne responsable de la sélection – en leur signalant que le critère de l’excellence artistique, certes indiscutable, ne doit pas conduire à perdre de vue l’enjeu culturel et linguistique de la présence d’un interprète Français au concours de l’Eurovision. Néanmoins, elle tient à souligner que Sébastien Tellier est un compositeur et interprète de grand talent, à l’univers singulier et représentatif de la nouvelle scène musicale française qui rayonne bien au-delà de nos frontières. Sébastien Tellier a d’ailleurs contribué à la bande originale d’un film de Sofia Coppola qui a connu un succès mondial, ce dont chacun peut être fier. (Question publiée au JO le : 06/05/2008 page : 3727, Réponse publiée au JO le : 03/06/2008 page : 4668)

nathalie-andre-france-2Comme le dirait Nathalie André, franchement, ils ont pas mieux à faire les députés ?… Mais que pense Lisa Angell de toute cette histoire ? Je ne sais pas ce que ça veut dire ringard moi. Est-ce que c’est ringard d’avoir une belle chan­son avec un beau texte et une belle scénographie? Je n’en sais rien. En concluant : Je ne parle pas de politique et si tout le monde se permet de critiquer tout le monde, on ne s’en sort plus. (HuffingtonPost).

La boucle est bouclée… Mais que retenir finalement de toutes ces joutes par média interposés ? Tout simplement que Nathalie André se penche actuellement sur le concours eurovision 2016. La France continue donc de participer. Et visiblement, Nathalie André n’oubliera pas de si tôt les propos de Laurent Fabius. Elle se retrouve avec toute latitude pour nous envoyer un ou une interprète jeune, chantant tout en Anglais, pour rentrer dans le moule. Vu que le visuel de cette année était à l’unanimité apprécié, Nathalie André peut nous surprendre agréablement pour 2016. Elle pourra finalement remercier l’an prochain Laurent Fabius, car, sans son intervention, adapter la France au concours, aurait été bien plus compliqué !

4 Comments on this Post

  1. dubuisson

    vu la suffisance de ME ANDRE je doute qu elle en sorte quelque chose pour l avoir rencontree a Vienne c est une personne imbue d elle meme sure de ses choix a mille lieux de comprendre ce qu est l eurovision en 2015….
    quand je lui ai dit qu on allait se planter avec lisa elle ma snobe ! une fonctionnaire de plus payee par l etat qui n en fait qu a sa tete…..

    Répondre
  2. Lamonica

    Quitter les profondeurs du classement sera plus difficile pour la France. Pourquoi ? Et bien parce qu’en fait, la France a pourtant essayé ces dernières années, pas mal de choses pour tenter de remporter le Concours (sauf l’an passé avec Twin Twin). Il y a eu Patricia Kaas, Anggun, Sébastien Tellier, Jessy Matador, le talentueux Amaury et l’inoubliable Natasha St-Pier avec Je n’ai que mon âme (qui aurait sans doute dû gagner l’Eurovision cette année-là). Malheureusement, la France ne sera soutenu par aucun pays sauf l’Arménie, l’Islande ou San Marino peut-être. Nos pays voisins (et on en a quelques-uns non ?…) ne nous livrent aucun soutien. Nous ne sommes pas beaucoup apprécié en Europe. Les français ne sourient pas, ne sont pas très accueillants et d’ailleurs, trouvent « ringard » ce Concours (à tort ou à raison, peu importe). En tous les cas, il y a un certain mépris vis-à-vis de ce Concours alors que bien d’autres pays le prennent davantage au sérieux (Suède, Italie, Serbie, Norvège, Russie, Danemark, Belgique, Pays-Bas, Lettonie, Lithuanie, Estonie, Albanie, Turquie, Azerbaïjan…). Qui aurait envie de venir en France pour le Concours de l’Eurovision de la Chanson ? Personne si France 2 ne met pas tout en œuvre pour faire en sorte qu’à partir de maintenant, nous décidons de reconsidérer ce Concours, d’envoyer un jeune artiste talentueux, chantant en anglais (et oui, c’est comme çà !) et susceptible de rayonner suffisamment pour convaincre le reste de l’Europe. Cela prendra quelques années avant d’espérer pouvoir remporter à nouveau ce Concours. Il faut frapper fort ! Très fort ! Avec un artiste au succès retentissant ! Actuellement, je ne vois pas qui pourrait représenter la France l’an prochain, à Stockholm, sauf peut-être, Christine & The Queens, David Guetta ou encore Daft Punk ! Autant dire, qu’aucun des trois artistes précités n’acceptera de faire le déplacement en mai prochain sous les couleurs tricolores. Bref, Madame André, il ne tient qu’à vous, à votre équipe, sous le regard manifestement affuté de notre Ministre des Affaires Étrangères et celui également, probablement, de la Culture, pour reprendre la situation en main. Lisa Angell est beaucoup trop franco-française. Tournons vers l’Europe et ne restons pas replier sur nous-mêmes ! Le choix sera de toute façon très difficile car aucun artiste ne voudrait se ridiculiser avec 5 ou 6 points au final … C’est pourtant ce qui nous attend encore et toujours. Mais l’espoir reste permis : exemple de l’Autriche avec Conchita Wurst. Il y aurait Anne Sila peut-être ! Belle interprète… Bon courage Madame André.

    Répondre
  3. J’espère que Mme André est déjà dans la recherche de la chanson et de l’artiste pour l’année prochaine;Les pays nordiques qui ces derniers temps sont les grands vainqueurs du concours sont déjà à la tâche.C’est une longue préparation.J’espère qu’en 2016 on quittera les profondeurs du classement.

    Répondre
  4. eurofans

    Nous sommes le 17 juillet , certains pays ont déjà commencé à annoncer les dates des sélections nationales pour le concours de l année prochaine on espère que Mme André s est donc déjà attaché à la recherche du prochain candidat pour la France

    Répondre

Laisser un commentaire