Share
Eurovision 2015 – Répétitions du Mercredi 13 mai

Eurovision 2015 – Répétitions du Mercredi 13 mai

La ville de Vienne continue toujours à s’habiller aux couleurs de l’Eurovision : le métro est aujourd’hui totalement décoré. 8 pays vont commencer leurs premières répétitions (la Lituanie, l’Irlande, Saint-Marin, le Monténégro, Malte, Norvège, Portugal et la République Tchèque). Tout au long de la journée, en direct de Vienne, nous vous tiendrons informés de ce que nous voyons en direct du Wiener Stadthalle.

Lituanie – Monika Linkytė & Vaidas BaumilaThis Time

Monika apparaît seule au début de la chanson. Elle est vêtue d’une robe multicolore qui semble être composée par une multitude de pétales de fleurs. Le fond de la scène représente les rayons du soleil qui se lève à l’horizon dans des tons jaune et bleu. Pour son couplet, Vaidas entre en scène, les deux chanteurs se réunissent au centre de la scène pour le premier refrain. Le visuel est très coloré, rafraîchissant et dominé pendant toute la chanson par des tons jaune, bleu et rose. La surprise est totale lorqu’au milieu de la chanson sur le mot kiss, les deux chanteurs s’embrassent sur scène en marquant un net temps d’arrêt. Ils sont accompagnés sur scène par 2 couples de choristes qui bougent et remplissent bien l’espace de la scène, contribuant à cette joie communicative. La chanson se termine avec les deux chanteurs main dans la main.

Irlande – Molly Sterling Playing With Numbers

Molly joue au piano comme lors de la sélection nationale. Le décor derrière représente pendant toute la chanson une forêt de grands arbres illuminés de rayons de soleil dorés. Elle est accompagnée sur scène par un batteur, un violoncelliste, une basse et deux choristes. La performance vocale est impeccable mais la chanteuse reste pendant toute sa chanson le nez dans le piano et ne regarde jamais la caméra, c’est peut-être un peu dommage. Une prestation toute en simplicité donnant au texte toute sa force et qui fut applaudie à chacun de ses passages par le press center.

Molly a présenté son équipe durant son Press Meet and Great. L’artiste s’est montrée très heureuse d’être là. Elle n’a pas de pression de représenter le pays ayant le plus remporté le concours Eurovision de la chanson, avec 7 victoires.  La mise en scène se voulait sympathique, elle souhaite emmener le public dans son propre monde. Elle souhaite établir un certain contraste avec son monde. La chanteuse cherche une approche différente des autres du concours.

 

Saint-Marin – Michele Perniola & Anita SimonciniChain of Lights

Les deux chanteurs sont côte à côte sur scène. Michele porte un blouson noir et Anita une robe blanche. La planète terre apparaît derrière eux parsemée de petits éclats dorés, elle restera là pendant toute la chanson. L’or sera la couleur dominante, notamment à partir du premier refrain, avec une multitude d’éclats dorés. 4 choristes positionnés derrière eux et tous vêtus de noir les accompagnent sur scène. Les deux chanteurs bougent peu sur scène. Le décor prend ensuite des tons bleutés pour la fin de la chanson. La prestation vocale nécessite encore un peu de travail, surtout pour la chanteuse qui a parfois du mal à chanter en harmonie.

Anita et Michele ont rappelé qu’ils avaient participé à l’Eurovision Junior tous les deux. Le compositeur de la chanson, Ralph Siegel, est un véritable père pour eux. Ralph a remporté l’Eurovision en tant que compositeur en 1982 avec la chanson de Nicole « Ein bißchen Frieden ». Les deux artistes ne savent pas encore si ils vont suivre la voie de Valentina Monetta qui a représenté par trois fois Saint Marin à l’Eurovision. Valentina leur a donné des conseils : prendre du plaisir, et ne pas avoir peur des caméras. Ralph a essayé de créer un titre qui puisse correspondre le mieux possible au duo saint marinais. Il espère que certains Politiques puissent suivre l’Eurovision, pour comprendre le message de paix du titre.

 

Monténégro – KnežAdio

La chanson commence par un gros plan sur une violoniste, pour finir sur un plan plus large avec 4 danseuses agenouillées. Knež est au milieu et porte un costume noir. Derrière eux, il y a un relief montagneux noir avec des reflets bleu nuit puis rouge écarlate. Tout au long de la chanson, les danseuses exécutent une chorégraphie derrière le chanteur. Pour la partie purement instrumentale, tout le monde tournoie sur scène. Le chanteur bouge peu sur scène et tout le monde termine la chanson regroupé au milieu de la scène.

Le Monténégrin Knez a présenté son équipe qui l’accompagne au concours. La délégation monténégrine est là pour remporter le concours. Le chanteur estime avoir une chanson originale, écrite par le plus grand compositeur des Balkans. Pour lui, il est difficile de traduire, le message en anglais. La chanson « Adio » fait référence à la musique folk monténégrine avec les instruments que l’on peut entendre. Le chanteur n’a pas d’idée sur sa qualification potentielle en finale, mais celle-ci reste sa mission première. On a pu apprendre lorsque la Yougoslavie participait à l’Eurovision il y a quelques années, que le père du chanteur avait tenté par trois fois de représenter son pays à l’Eurovision, mais sans finalement pouvoir y parvenir. Knez souhaiterait lui dédier sa participation à l’Eurovision 2015. Cette participation à l’Eurovision est un important évènement pour le chanteur, qui a participé à des centaines de concerts durant sa carrière.

Malte – AmberWarrior

Répétition maîtrisée pour la maltaise Amber. Apparaissant dans une robe noire, la chanteuse reste statique sur scène mais elle  tente d’interpréter au maximum la chanson. Sans être ridicule, l’artiste est très expressive. Le tout est maîtrisé vocalement. Le visuel de la chanson est très puissant et réagi en fonction des paroles en démarrant du bleu vers du doré, des couleurs beaucoup plus chaudes. La chanteuse est la première à utiliser les effets pyrotechniques à ce jour depuis le début des répétitions.

 

Norvège – Mørland & Debrah ScarlettA Monster Like Me

Mørland & Debrah Scarlett sont habillés tous les deux dans des tons plutôt clairs.  Les deux artistes nous ont proposé une mise en scène assez différente de celle de la sélection norvégienne. En effet, en fin de titre, les chanteurs ne chantent plus dos à dos, mais en ligne face à la caméra. Leurs échanges à la suite du premier couplet sont assez intéressants, les deux artistes gravitants les uns autour des autres. Comme à son habitude, le duo a très bien chanté sa chanson.

Les deux artistes, très charmants, ont rappelé durant leur entrevue en Meet & Greet comment ils se sont rencontrés, et comment la chanson a été écrite par Morland. C’est Morland qui a contacté Debrah lorsqu’elle était en concert en Suisse. C’est difficile de chanter haut pour Morland, selon Debrah qui pense que ce titre est plus naturellement interprétable par une voix féminine. C’est un vrai challenge. Ils ont un souvenir très positif de leur participation à la sélection norvégienne, le Melodi Grand Prix, grâce à l’orchestre et aux ressentis du public. Selon le duo, ils présentent une ballade différente, ce qui pourrait les faire remarquer par rapport aux autres ballades présentes en nombre cette année à l’Eurovision.

Portugal – Leonor AndradeHá um Mar que nos Separa

Répétition très correcte pour l’artiste originaire du Portugal. Leonor, très souriante, est accompagnée par plusieurs choristes habillés tous en noir. Elle-même habillée en noir, la chanteuse chante derrière un pied de micro qu’elle abandonne en fin de chanson. Avec, son style unique dans le cadre de 60ème concours Eurovision de la chanson, la chanson Portugaise pourrait atteindre la finale pour la première fois depuis 2010.

Ce sont les amis de la chanteuse qui l’ont inscrite à l’émission The Voice Portugal. Leonor ne regrette rien de cette inscription, et elle est toujours restée amis avec eux. Le Portugal n’a pas été en finale depuis 2010, mais la chanteuse ne pense pas à cela. Les hobbys de la chanteuse sont le … golf, qu’elle joue avec son père. Elle a commencé à en jouer à l’âge de 12 ans.

République Tchèque – Marta Jandová & Václav Noid Bárta Hope Never Dies

La répétition tchèque est une révélation cet après-midi à Vienne. En effet, ce duo pourrait bienfaire de l’ombre à la Norvège, et sa chanson. Marta et Vaclav fonctionnent très bien sur scène, n’hésitant pas à se regarder, tout en jouant avec les caméras. Le duo est l’un des rares artistes à bien occuper la scène, les deux se rendant ensemble d’un bout à l’autre de cette dernière avant de se rejoindre en se prenant dans les bras pour les derniers plans finaux. Ils chantent également très bien.

Une ambiance très sympathique, signe de fin de journée, dans cette conférence de presse. Marta a beaucoup de dynamisme et Vaclav est une force tranquille. Le duo fonctionne dans la complémentarité et dans la complicité !

Laisser un commentaire