Share
Eurovision 2011 – Demi Finale 1

Eurovision 2011 – Demi Finale 1

56ème Concours Eurovision : 2011 – Demi Finale 1

La première demi-finale eut lieu le mardi 10 mai 2011 et dura près de deux heures et treize minutes. Dix-neuf pays concoururent pour une des dix places en finale. L’Espagne et le Royaume-Uni votèrent dans cette demi-finale. L’interprète de la chanson islandaise était à l’origine le chanteur Sigurjón Brinck. Hélas, il décéda d’un arrêt cardiaque, peu de temps avant le début de la sélection nationale islandaise, alors qu’il était à peine âgé de trente-six ans. Ses meilleurs amis, en accord avec sa veuve, décidèrent de lui rendre hommage, en formant le groupe Sigurjón’s Friends et en concourant à sa place. La sélection nationale azerbaïdjanaise s’était conclue de façon surprenante. Le jury n’était pas parvenu à trancher entre deux finalistes : Eldar Qasimov et Nigar Camal. Il fut donc décidé de les envoyer tous les deux au concours, sous la forme d’un duo : Ell & Nikki.

Ouverture : La première demi-finale débuta par une animation du slogan et du logo. La caméra montra ensuite la salle et le public, puis Anke Engelke, Judith Rakers et Stefan Raab, qui avaient pris place sur le podium secondaire. Judith Rakers prononça la phrase rituelle : «Good evening, Europe!» et Anke Engelke, sa contrepartie française : «Bonsoir l’Europe !» Tous trois poursuivirent avec les présentations d’usage et saluèrent plus particulièrement l’Italie qui effectuait son retour après quatorze ans d’absence.

Incident : La retransmission de la première demi-finale fut perturbée par l’interruption de certaines liaisons entre le système central et les cabines des commentateurs. L’incident débuta vingt minutes après le début du direct, alors que les répétitions s’étaient parfaitement déroulées. Plusieurs chaînes furent affectées par le problème, notamment la RTBF, la SRG SSR (TSR2, SF zwei, RSI La 2 et HD suisse), la BBC, l’ORF, la RTP et le diffuseur hôte, Das Erste. Leurs commentateurs durent fournir leurs explications par le biais de lignes de téléphone fixes ou mobiles. Le lendemain, la production allemande présenta ses excuses et assura que l’incident n’avait affecté que les commentaires et pas les prestations. L’UER estima que cela n’avait eu aucun impact sur les résultats, valida les qualifications de la demi-finale et demanda à la production d’installer un second système de secours pour les deux autres soirées.

Entracte : L’entracte débuta par une vidéo récapitulant toutes les cartes postales. S’ensuivit une prestation du groupe Cold Steel. Il s’agit d’un numéro de fanfare, ponctué d’acrobaties diverses, réalisés par des tambours, des grosses caisses et des danseurs supplémentaires. Furent ensuite présentées les cinq chansons qualifiées automatiquement pour la finale. L’entracte se conclut par une intervention de Judith Rakers, depuis la green room. Elle échangea quelques mots avec la représentante serbe, Nina Radojcic.

Vote : Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux : les dix chansons les mieux classées étaient qualifiées pour la finale. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact. Le vote fut lancé par les présentateurs au moyen de la phrase rituelle «Europe, start voting now !». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase «Europe, stop voting now !». Les résultats furent révélés en direct par Anke Engelke. Dix enveloppes grises comportant un point d’interrogation apparurent successivement au milieu de l’écran. La caméra effectua alors plusieurs plans sur les participants assis dans la green room. Chaque enveloppe révéla ensuite le drapeau national et le nom du pays qualifié, qui allèrent se ranger dans la partie droite de l’écran. La bande-son joua un extrait de la chanson qualifiée. Suivant l’ordre de passage :

01 – Pologne – Magdalena TulJestem – 18 points – Classement : 19ème/19
02 – Norvège – swahili Stella MwangiHaba Haba – 30 points – Classement : 17ème/19
03 – Albanie – Aurela GaçeFeel the Passion – 47 points – Classement : 14ème/19
04 – Arménie – EmmyBoom Boom – 54 points – Classement : 12ème/19
05 – Turquie – Yüksek SadakatLive It Up – 47 points – Classement : 13ème/19
06 – Serbie – NinaCaroban – 67 points – Classement : 8ème/19
07 – Russie – Alekseï VorobievGet You – 64 points – Classement : 9ème/19
08 – Suisse – Anna RossinelliIn Love for a While – 55 points – Classement : 10ème/19
09 – Géorgie – EldrineOne More Day – 74 points – Classement : 6ème/19
10 – Finlande – Paradise OskarDa Da Dam – 103 points – Classement : 3ème/19
11 – Malte – Glen VellaOne Life – 54 points – Classement : 11ème/19
12 – Saint-Marin – SenitStand by – 34 points – Classement : 16ème/19
13 – Croatie – Daria KinzerCelebrate – 41 points – Classement : 15ème/19
14 – Islande – Sigurjón’s FriendsComing Home – 100 points – Classement : 4ème/19
15 – Hongrie – Kati WolfWhat About My Dreams? – 72 points – Classement : 7ème/19
16 – Portugal – Homens da Luta A luta é alegria – 22 points – Classement : 18ème/19
17 – Lituanie – Evelina SašenkoC’est ma vie – 81 points – Classement : 5ème/19
18 – Azerbaïdjan – Ell & NikkiRunning Scared – 122 points – Classement : 2ème/19
19 – Grèce – Loúkas Yórkas feat. Stereo MikeWatch My Dance – 133 points – Classement : 1er/19

Résultats : Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l’écran et dans l’ordre : Nina Radojcic, Evelina Sašenko, Loúkas Yórkas, Ell & Nikki, Eldrine, Anna Rossinelli, Kati Wolf, Paradise Oskar, Alekseï Vorobiev et Sigurjón’s Friends.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l’Azerbaïdjan, la Finlande, la Grèce, la Géorgie, la Hongrie, l’Islande, la Lituanie, le Russie, la Serbie et la Suisse. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les neuf pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale. Ce fut la première fois que la Turquie et l’Arménie ne se qualifièrent pas pour la finale.

Laisser un commentaire