Share
Eurovision 2010 – Demi Finale 2

Eurovision 2010 – Demi Finale 2

55 ème Concours Eurovision : 2010 – Demi Finale 2

La deuxième demi-finale eut lieu le jeudi 27 mai 2010 et dura près de deux heures. Dix-sept pays concoururent pour une des dix places en finale. La Norvège et le Royaume-Uni votèrent dans cette demi-finale. La représentante azerbaïdjanaise, Safura, faillit ne jamais participer au concours. Lors du tournage du clip vidéo de sa chanson, elle manqua de se noyer. Une scène devait la montrer, chantant dans une piscine, entourée de voilages flottants. Mais à l’issue d’une prise, en tentant de remonter à la surface, Safura s’emmêla dans les voilages. Elle fut secourue in extremis par son équipe. La sélection ukrainienne connut de nombreux rebondissements. Initialement, la télévision publique avait choisi le chanteur Vasyl Lazarovitch pour la représenter. À l’issue d’une première finale, la chanson I Love You l’emporta. Les responsables ukrainiens se ravisèrent cependant et décidèrent d’organiser une nouvelle finale. Vasyl Lazarovitch y participa avec I Love You, mais ne finit qu’à la septième place. La première place fut cette fois décrochée par la chanteuse Alyosha et sa chanson To Be Free. Mais il apparut que cette dernière avait déjà été publiée en 2008 et qu’elle était en outre suspectée de plagiat. La télévision ukrainienne dut la disqualifier et en chercher une nouvelle, en toute hâte. C’est finalement Sweet People qui fut retenue . Entre-temps, la date butoir du 22 mars 2010, fixée par l’UER pour la sélection des chansons, avait été dépassée. La télévision publique ukrainienne se vit infliger une amende par le Groupe de Référence de l’Union. La chanson néerlandaise avait été écrite et composée par Pierre Kartner. Plus connu sous le nom de Vader Abraham, il était l’auteur de la bande originale du premier dessin animé mettant en scène les Schtroumpfs. Il avait également écrit De oude muzikant, la chanson qui avait représenté les Pays-Bas au concours 1973 et terminé quatorzième. La finale nationale néerlandaise se conclut, à la surprise générale, par un ex aequo. La production demanda à Pierre Kartner de trancher entre les deux candidats. Celui-ci, en direct à l’antenne, refusa d’endosser cette responsabilité. Il se livra à de longs atermoiements et proposa que l’on en décide à pile ou face. La production lui intima plus fermement de faire son choix et dans un haussement d’épaules, il désigna Sieneke, avant de quitter le plateau.

Ouverture : La deuxième demi-finale débuta par une vidéo montrant les sphères du logo, en suspension dans les rues d’Oslo. Elles se réunirent dans le ciel étoilé pour faire apparaître le slogan «Share The Moment». La caméra fit une plongée sur la salle, puis dévoila les trois présentateurs, debout au milieu du public. Haddy Jatou N’jie lança la phrase rituelle : «Good evening, Europe !» La caméra parcourut le public, tandis que les présentateurs montaient sur le podium secondaire d’où ils firent les présentations d’usage.

Entracte : Le spectacle d’entracte débuta par une intervention de Nadia Hasnaoui et Erik Solbakken. Ils rappelèrent que la Norvège avait remporté trois fois le concours (en 1985, 1995 et 2009) mais détenait aussi un record particulier : celui d’avoir terminé le plus souvent à la dernière place (à dix reprises jusque là : en 1963, 1969, 1974, 1976, 1978, 1981, 1990, 1997, 2001 et 2004). Ils lancèrent ensuite une vidéo rendant hommage aux chansons ayant terminé aux trois dernières places. S’ensuivit une seconde vidéo montrant un jeune garçon, prénommé Andreas, qui suivait la retransmission du concours sur Internet, depuis sa chambre. Nadia Hasnaoui s’adressa directement à lui et lui demanda de la rejoindre sur la scène. La caméra suivit alors Andreas dans son voyage, de chez lui, dans la banlieue de Berlin, jusqu’à la Telenor Arena. La bande-son fut entièrement bruitée par une chorale. Finalement, Andreas monta sur la scène pour y rejoindre la chorale et des danseurs, avec lesquels il interpréta un numéro de breakdance. Nadia Hasnaoui interviewa ensuite deux fans venus spécialement d’Australie pour assister au concours. Erik Solbakken et Haddy Jatou N’jie firent une intervention depuis la green room et échangèrent quelques mots avec les représentantes croates, le groupe Feminnem. L’entracte se conclut par la présentation des cinq chansons déjà qualifiées pour la finale.

Vote : Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux : les dix chansons les mieux classées étaient qualifiées pour la finale. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact. Le vote fut lancé par Haddy Jatou N’jie au moyen de la phrase rituelle : «Europe, you can start voting now !». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase «Stop voting !». Les résultats furent révélés en direct par Nadia Hasnaoui. Dix enveloppes blanches virtuelles apparurent au milieu de l’écran. Chacune à leur tour et au hasard, elles se déplacèrent au premier plan gauche de l’écran. La caméra effectua alors plusieurs plans sur les participants assis dans la green room. Les enveloppes s’ouvrirent ensuite et dévoilèrent le drapeau national et le nom du pays qualifié, qui allèrent se ranger dans la partie droite de l’écran. La bande-son joua enfin un extrait de la chanson qualifiée. Suivant l’ordre de passage :

01 – Lituanie – InCultoEast European Funk – 44 points – Classement : 12ème/17
02 – Arménie – Eva RivasApricot Stone – 83 points – Classement : 6ème/17
03 – Israël – Harel Skaat Milim – 71 points – Classement : 8ème/17
04 – Danemark – Chanée & N’evergreenIn A Moment Like This – 101 points – Classement : 5ème/17
05 – Suisse – Michael von der HeideIl pleut de l’or – 2 points – Classement : 17ème/17
06 – Suède – Anna BergendahlThis Is My Life – 62 points – Classement : 11ème/17
07 – Azerbaïdjan – SafuraDrip Drop – 113 points – Classement : 2ème/17
08 – Ukraine – AlyoshaSweet People – 77 points – Classement : 7ème/17
09 – Pays-Bas – SienekeIk ben verliefd – 29 points – Classement : 14ème/17
10 – Roumanie – Paula Seling & OviPlaying with Fire – 104 points – Classement : 4ème/17
11 – Slovénie – Ansambel Žlindra & KalamariNarodnozabavni Rock – 6 points – Classement : 16ème/17
12 – Irlande – Niamh KavanaghIt’s For You – 67 points – Classement : 9ème/17
13 – Bulgarie – Miro Angel Si Ti – 19 points – Classement : 15ème/17
14 – Chypre – Jon Lilygreen & The IslandersLife Looks Better in Spring – 67 points – Classement : 10ème/17
15 – Croatie – FeminnemLako je sve – 33 points – Classement : 13ème/17
16 – Géorgie – Sopho NizharadzeShine – 106 points – Classement : 3ème/17
17 – Turquie – maNgaWe Could Be The Same – 118 points – Classement : 1er/17

Résultats : Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l’écran et dans l’ordre : Sopho Nizharadze, Alyosha, maNga, Harel Skaat, Niamh Kavanagh, Jon Lilygreen et The Islanders, Safura, Paula Seling et Ovi Martin, Eva Rivas, Chanée et N’evergreen.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, Chypre, le Danemark, la Géorgie, l’Irlande, Israël, la Roumanie, la Turquie et l’Ukraine. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les sept pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale. Ce fut la première fois que la Suède ne se qualifia pas et ce fut par conséquent la première fois depuis 1976 que le pays ne participa pas à une finale du concours.

Laisser un commentaire