Share
Eurovision 2010 – Demi Finale 1

Eurovision 2010 – Demi Finale 1

55 ème Concours Eurovision : 2010 – Demi Finale 1

La première demi-finale eut lieu le mardi 25 mai 2010 et dura près de deux heures. Dix-sept pays concoururent pour une des dix places en finale. L’Allemagne, l’Espagne et la France votèrent dans cette demi-finale. La prestation des représentants moldaves, le groupe SunStroke Project, engendra un phénomène Internet semblable à celui du Rickroll. Le solo du saxophoniste Sergey Stepanov se répandit de façon virale et connut la célébrité sous le nom d’Epic Sax Guy. Les paroles de la chanson slovaque, Horehronie, avait écrite par le célèbre poète Kamil Peteraj. Il s’agissait d’une ode à la région montagneuse éponyme, située au centre de la Slovaquie et traversée par la rivière Hron. Ce fut la première fois depuis 1998 que la chanson représentant la Grèce était écrite entièrement en grec moderne. Initialement, les représentants biélorusses devaient interpréter la chanson Far Away. Mais, avant la date butoir fixée par l’UER, ils décidèrent de changer de morceau et optèrent finalement Butterflies.

Ouverture : La première demi-finale débuta par une vidéo montrant les sphères du logo, en suspension dans les rues d’Oslo. Elles se réunirent dans le ciel étoilé pour faire apparaître le slogan «Share The Moment». La caméra fit une plongée sur la salle, puis dévoila les trois présentateurs, debout au milieu du public. Nadia Hasnaoui lança la phrase rituelle : «Good evening, Europe !». La caméra parcourut le public, tandis que les présentateurs montaient sur le podium secondaire d’où ils firent les présentations d’usage.

Entracte : Le spectacle d’entracte débuta par une vidéo montrant Erik Solbakken guidant un groupe de fans à travers Oslo. Mais à chaque endroit visité, les fans se désintéressèrent des explications d’Erik Solbakken au profit des caméras qui les filmaient. Puis, Nadia Hasnaoui revint sur la scène et expliqua que l’Europe comptait un grand nombre de langues et de cultures différentes ; mais que ce soir, tous les pays partageaient une musique et des sons semblables. Elle introduisit un montage vidéo qui remontait aux origines des sons et de la musique des hommes. Furent ainsi montrés des Européens produisant des sons avec leur bouche, des extraits de chants traditionnels et religieux, des morceaux de claquettes, d’opéra, de musique contemporaine. En guise de final, les acteurs apparus dans le montage montèrent sur scène pour un ballet dansé et chanté. Nadia Hasnaoui toucha ensuite un mot des difficultés rencontrées par certaines délégations pour atteindre Oslo, suite à l’éruption de l’Eyjafjöll. Elle interviewa un fan venu spécialement d’Afrique du Sud pour assister au concours, ainsi que Magdalena Mrozinski, la sœur du représentant polonais, Marcin Mrozinski. L’entracte se conclut par la présentation des cinq chansons déjà qualifiées pour la finale.

Vote : Les résultats du vote furent déterminés moitié par les téléspectateurs, moitié par les jurys nationaux. Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les jurys classèrent de même leurs chansons préférées. Les deux classements furent combinés pour donner les résultats finaux : les dix chansons les mieux classées étaient qualifiées pour la finale. Les détails du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact. Le vote fut lancé par Nadia Hasnaoui au moyen de la phrase rituelle «Europe, you can start voting now !». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes. Les résultats furent révélés en direct par Nadia Hasnaoui. Dix enveloppes blanches virtuelles apparurent au milieu de l’écran. Chacune à leur tour et au hasard, elles se déplacèrent au premier plan gauche de l’écran. La caméra effectua alors plusieurs plans sur les participants assis dans la green room. Les enveloppes s’ouvrirent ensuite et dévoilèrent le drapeau national et le nom du pays qualifié, qui allèrent se ranger dans la partie droite de l’écran. La bande-son joua enfin un extrait de la chanson qualifiée. Suivant l’ordre de passage :

01 – Moldavie – SunStroke Project & Olia TiraRun Away – 52 points – Classement : 10ème/17
02 – Russie – Peter Nalitch and FriendsLost and Forgotten – 74 points – Classement : 7ème/17
03 – Estonie – Malcolm Lincoln & Manpower 4Siren – 39 points – Classement : 14ème/17
04 – Slovaque – KristinaHorehronie – 24 points – Classement : 16ème/17
05 – Finlande – KuunkuiskaajatTyölki ellää – 49 points – Classement : 11ème/17
06 – Lettonie – AishaWhat For? – 11 points – Classement : 17ème/17
07 – Serbie – Milan StankovicOvo je Balkan – 79 points – Classement : 05ème/17
08 – Bosnie-Herzégovine – Vukašin BrajicLightning and Thunder – 59 points – Classement : 8ème/17
09 – Pologne – Marcin MrozinskiLegenda – 44 points – Classement : 13ème/17
10 – Belgique – Tom DiceMe And My Guitar – 167 points – Classement : 1er/17
11 – Malte – Thea GarrettMy Dream – 45 points – Classement : 12ème/17
12 – Albanie – Juliana Pasha It’s All About You – 76 points – Classement : 6ème/17
13 – Grèce – Yórgos Alkéos & FriendsÓPA – 133 points – Classement : 2ème/17
14 – Portugal – Filipa Azevedo Há dias assim – 89 points – Classement : 4ème/17
15 – Macédoine – Gjoko TaneskiJas ja imam silata – 37 points – Classement : 15ème/17
16 – Biélorussie – 3+2 feat. Robert Wells Butterflies – 59 points – Classement : 9ème/17
17 – Islande – Hera Björk Je ne sais quoi – 123 points – Classement : 3ème/17

Résultats : Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l’écran et dans l’ordre : Vukašin Brajic, SunStroke Project et Olia Tira, Peter Nalitch, Yórgos Alkéos, Filipa Azevedo, 3+2, Milan Stankovic, Tom Dice, Juliana Pasha et Hera Björk. Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l’Albanie, la Belgique, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Grèce, l’Islande, la Moldavie, le Portugal, la Russie et la Serbie. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les sept pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale. Ce fut la première fois que la Belgique se qualifia et put participer à une finale, depuis 2004. Ce fut la deuxième année consécutive que la Lettonie termina dernière de sa demi-finale.

Laisser un commentaire