Share
Eurovision 2007 – Finale

Eurovision 2007 – Finale

52ème Concours Eurovision : 2007 – Finale

La finale eut lieu le samedi 12 mai 2007 et dura près de trois heures et douze minutes. Vingt-quatre pays concoururent pour la victoire : le «Big Four», les dix pays ayant obtenu le meilleur résultat l’année précédente et les dix pays qualifiés de la demi-finale. Pour la première fois de l’histoire du concours, une dérogation fut accordée à un pays, afin qu’il puisse présenter sa chanson après la date butoir (fixée cette année au 12 mars). Il s’agissait du Royaume-Uni, qui avait organisé sa finale nationale le 17 mars.
Le représentant ukrainien était le travesti Verka Serduchka. L’artiste se fit particulièrement remarquer durant la semaine des répétitions par ses costumes extravagants et ses déclarations politiquement incorrectes. Donné favori pour la victoire, il termina finalement à la deuxième place.

Ouverture : La finale s’ouvrit sur une vidéo, présentant les paysages du cercle polaire arctique. La caméra fit plusieurs plans sur une silhouette fuyant à travers la neige. La banquise se souleva soudain et les flammes envahirent l’écran. Lordi apparut et interpréta Hard Rock Hallelujah, la chanson gagnante de l’année précédente. La caméra dévoila finalement le groupe sur le podium. À la fin du numéro, les présentateurs montèrent sur scène pour les introductions d’usage.

Entracte : Le spectacle d’entracte débuta par une vidéo, qui résumait les préparatifs du concours en mettant l’accent sur les fans et leur vécu. S’ensuivit un ballet interprété par des danseurs classiques et des acrobates. La bande-son était un medley symphonique de chansons du groupe de heavy metal Apocalyptica. Enfin, Krisse Salminen réapparut dans la green room et échangea quelques mots avec Marija Šerifovic, les danseuses de Sarbel et The Ark.

Vote : Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Au total, neuf millions de votes furent enregistrés. Comme l’année précédente, l’ordre de passage des pays durant la procédure de vote fut déterminé par tirage au sort. Les points de un à sept s’affichèrent automatiquement sur le tableau de vote. Les porte-paroles, contactés par satellite, énoncèrent les trois résultats principaux : « huit », « dix » et « douze points ». Le vote fut lancé par le Père Noël au moyen d’une cloche et de la phrase rituelle : «Europe, start voting now !». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase «Stop voting !». Durant le premier récapitulatif, les artistes apparurent à écran pour saluer les téléspectateurs. Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient « douze points ». Dès le début de la procédure, la Russie, la Serbie et l’Ukraine se détachèrent. Il fallut cependant attendre le treizième vote, le vote bosnien, pour que la Serbie s’empare définitivement de la tête. Suivant l’ordre de passage :

01 – Bosnie-Herzégovine – Marija ŠesticRijeka bez imena – 106 points – Classement : 11ème/24
02 – Espagne – D’NASHI Love You Mi Vida – 43 points – Classement : 20ème/24
03 – Biélorussie – Dmitry Koldun Work Your Magic – 145 points – Classement : 6ème/24
04 – Irlande – DervishThey Can’t Stop The Spring – 5 points – Classement : 24ème/24
05 – Finlande – Hanna PakarinenLeave Me Alone – 53 points – Classement : 17ème/24
06 – Macédoine – KarolineMojot svet – 73 points – Classement : 14ème/24
07 – Slovénie – Alenka Gotar Cvet z juga – 66 points – Classement : 15ème/24
08 – Hongrie – Magdi RúzsaUnsubstantial blues – 128 points – Classement : 9ème/24
09 – Lituanie – 4FunLove or Leave – 28 points – Classement : 21ème/24
10 – Grèce – SarbelYa sou, Maria – 139 points – Classement : 7ème/24
11 – Géorgie – Sopho KhalvashiVisionary Dream – 97 points – Classement : 12ème/24
12 – Suède – The ArkThe Worrying Kind – 51 points – Classement : 18ème/24
13 – France – Les Fatals PicardsL’amour à la française – 19 points – Classement : 22ème/24
14 Lettonie – Bonaparti.lvQuesta notte – 54 points – Classement : 16ème/24
15 – Russie – SerebroSong N°1 – 207 points – Classement : 3ème/24
16 – Allemagne – Roger CiceroFrauen regier’n die Welt – 49 points – Classement : 19ème/24
17 – Serbie – Marija Šerifovic – Molitva – 268 points – Classement : 1ère/24
18 – Ukraine – Verka SerduchkaDancing Lasha Tumbai – 235 points – Classement : 2ème/24
19 – Royaume-Uni – ScoochFlying the Flag – 19 points – Classement : 22ème/24
20 – Roumanie – TodomondoLiubi, Liubi, I Love You – 84 points – Classement : 13ème/24
21 – Bulgarie – Elitsa Todorova & Stoyan YankulovWater – 157 points – Classement : 5ème/24
22 – Turquie – Kenan DoguluShake It Up Sekerim – 163 points – Classement : 4ème/24
23 – Arménie – HaykoAnytime You Need – 138 points – Classement : 8ème/24
24 Moldavie – Natalia BarbuFight – 109 points – Classement : 10ème/24

Résultats : Ce fut la première victoire de la Serbie au concours. Ce fut la première fois depuis 1998 qu’une chanson gagnante était interprétée entièrement dans une des langues nationales de son pays. Marija Šerifovic reçut le trophée de la victoire des mains du Père Noël. Pour la toute première fois de l’histoire du concours, le vainqueur se vit offrir une récompense particulière : une tournée promotionnelle européenne. Enfin, ce fut la première fois que l’Irlande termina à la dernière place.

Controverses : Les résultats de la demi-finale et de la finale furent vivement critiqués par certains médias des pays d’Europe de l’Ouest. Ils dénoncèrent tout d’abord la qualification, à l’issue de la demi-finale, de dix pays d’Europe de l’Est et l’élimination de tous les pays d’Europe de l’Ouest. Ensuite, ils remirent en cause le système de vote employé, les votes géographiques et partisans, ainsi que l’injustice des résultats de la finale. La polémique enfla au point d’être évoquée au Parlement britannique. D’autres médias d’Europe de l’Ouest dénoncèrent ce procès d’intention et estimèrent ces réactions insensées et chauvines. Selon eux, la victoire de la Serbie était amplement méritée et les dix pays qualifiés avaient simplement présenté de meilleures chansons. De son côté, l’UER réfuta toute partialité dans le vote, qui ne reflétait que la qualité des chansons. L’Union fit ensuite publier une étude statistique : les résultats de la finale auraient été sensiblement identiques si seuls les pays d’Europe de l’Ouest avaient voté. Et le vainqueur aurait été le même. Après le concours, la chanson gagnante fut accusée d’être le plagiat d’une chanson albanaise antérieure. L’information fut notamment relayée par le tabloïd britannique The Sun. La plainte fut cependant classée sans suite.

Laisser un commentaire