Share
Eurovision 2006 – Finale

Eurovision 2006 – Finale

51 ème Concours Eurovision : 2006 – Finale

La finale eut lieu le samedi 20 mai 2006 et dura près de trois heures et dix minutes. Vingt-quatre pays concoururent pour la victoire. Les deux favorites pour la victoire étaient des superstars dans leur pays. Elles avaient déjà participé à deux reprises au concours et étaient toutes deux déterminées à l’emporter. Il s’agissait de la représentante suédoise Carola (troisième en 1983, gagnante en 1991) et de la représentante grecque Ánna Víssi (treizième en 1980, cinquième en 1982). Elles terminèrent respectivement cinquième et neuvième.
Initialement, la chanson française sélectionnée était Vous, c’est nous, écrite et composée par Corneille. Les responsables de la télévision publique française ne s’en montrèrent pas satisfaits et demandèrent au chanteur, une nouvelle composition. C’est ainsi que fut finalement choisi, Il était temps.

La finale s’ouvrit sur un ballet dansé, symbolisant la naissance de la Grèce. La chanteuse Foteini Darra interpréta The Song of Life, tandis que les danseurs et les décors mimaient les éléments créateurs (la mer, le vent, le soleil). À la fin du ballet, les présentateurs surgirent dans les airs, suspendus à des filins. Ils atterrirent sur la scène et saluèrent le public. Ils introduisirent immédiatement la gagnante de l’année précédente, Helena Paparizou, qui reprit sa chanson victorieuse, My Number One. Le spectacle d’entracte fut la chanson Mambo, interprétée par Helena Paparizou.

Vote : Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Pour la première fois depuis 1974, l’ordre de passage des pays durant la procédure de vote fut déterminé par tirage au sort. En outre, cette procédure connut son premier changement majeur depuis 1980. Afin d’en réduire la durée et de la rendre plus dynamique, il fut décidé que les points de 1 à 7 s’afficheraient automatiquement sur le tableau de vote. Les porte-paroles, contactés par satellite, se contenteraient ensuite d’énoncer les trois résultats principaux : les « huit », « dix » et « douze points ».
Le vote fut lancé par Nana Mouskouri au moyen d’un sablier géant et de la phrase rituelle : «Europe, start voting now !». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase «Stop voting !». Durant la procédure, plusieurs porte-paroles se firent remarquer. Le porte-parole slovène, par le biais d’un t-shirt imprimé, demanda Maria Menounos en mariage. La porte-parole belge montra à l’écran un carton sur lequel il était écrit : «We love Kate Ryan». La porte-parole serbo-monténégrine salua les présentateurs de ces mots : «So, as you know, we don’t have a song for you this year, but we promise that next year we will give you the best one.», ce qui se révéla assez prophétique, puisque l’année suivante, la Serbie remporta le concours avec la chanson Molitva. Le porte-parole chypriote débuta par : «Good evening, Athens ! This is Nicosia calling, unfortunalety the only divided capital left in Europe.» Enfin, le porte-parole allemand apparut à l’écran dans un costume de cow-boy et juché sur un poney. Ce fut la première fois de l’histoire du concours qu’un animal vivant fut employé comme accessoire. Mais ce fut le porte-parole néerlandais, Paul de Leeuw, qui monopolisa toute l’attention. Il commença par s’affranchir du règlement, en énonçant à voix haute tous les résultats de son pays. Ensuite, il entreprit de se moquer de Sakis Rouvas, en estropiant son prénom, en émettant un commentaire sur sa veste, en lui faisant des clins d’œil. Il alla jusqu’à lui proposer de lui communiquer son numéro de téléphone portable. Rouvas lui répondit alors que ce dernier devait commencer par 69. De Leeuw esquiva l’allusion et lui donna en direct le numéro en question, avant d’annoncer les « douze points » néerlandais. Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient « douze points ». Apparurent ainsi à l’écran Hari Mata Hari, les Las Ketchup, Arsenium et Natalia Gordienko, Lordi, Dima Bilan, Tina Karol, André, LT United, Six4one, Ánna Víssi, Sibel Tüzün, Mihai Traistariu et Severina. Dès le deuxième vote, le vote andorran, la Finlande s’empara de la tête et mena ensuite jusqu’à la fin.

Second incident : Lors de la mise en communication des présentateurs avec le porte-parole chypriote, l’écran afficha le drapeau suisse et la mention «Bern, Switzerland», à la place de «Nicosia, Cyprus».

01 – Suisse – Six4one – If We All Give a Little – 30 points – Classement : 16ème/24
02 – Moldavie – Arsenium feat. Natalia Gordienko & Connect-R – Loca – 22 points – Classement : 20ème/22
03 – Israël – Eddie ButlerTogether We Are One – 4 points – Classement : 23ème/24
04 – Lettonie – Cosmos I Hear Your Heart – 30 points – Classement : 16ème/24
05 – Norvège – Christine GuldbrandsenAlvedansen – 36 points – Classement : 14ème/24
06 – Espagne – Las KetchupUn Blodymary – 18 points – Classement : 21ème/24
07 – Malte – Fabrizio FanielloI Do – 1 point – classement : 24ème/24
08 – Allemagne – Texas LightningNo No Never – 36 points – Classement : 14ème/24
09 – Danemark – Sidsel Ben SemmaneTwist of Love – 26 points – Classement : 18ème/24
10 – Russie – Dima BilanNever Let You Go – 248 points – Classement : 2ème/24
11 – Macédoine – Elena Risteska Ninanajna – 56 points – Classement : 12ème/24
12 – Roumanie – Mihai TraistariuTornerò – 172 points – Classement : 4ème/24
13 – Bosnie-Herzégovine – Hari Mata HariLejla – 229 points – 3ème/24
14 – Lituanie – LT UnitedWe Are the Winners – 162 points – Classement : 6ème/24
15 – Royaume-Uni – Daz SampsonTeenage Life – 25 points – Classement : 19ème/24
16 – Grèce – Ánna VíssiEverything – 128 points – Classement : 9ème/24
17 – Finlande – Lordi – Hard Rock Hallelujah – 292 points – Classement : 1er/24
18 – Ukraine – Tina Karol Show Me Your Love – 145 points – Classement : 7ème/22
19 – France – Virginie PouchainIl était temps – 5 points – Classement : 22ème/24
20 – Croatie – SeverinaMoja štikla – 56 points – Classement : 12ème/24
21 – Irlande – Brian KennedyEvery Song Is a Cry for Love – 93 points – Classement : 10ème/24
22 – Suède – CarolaInvincible – 170 points – Classement : 5ème/24
23 – Turquie – Sibel TüzünSüper star – 91 points – Classement : 11ème/24
24 – Arménie – AndréWithout Your Love – 129 points – Classement : 8ème/24

Résultats : Ce fut la première victoire de la Finlande au concours. Ce fut la première fois qu’une chanson de hard rock remporta la victoire et la première fois qu’un pays victorieux obtint le même résultat en demi-finale et en finale.
Deux records furent battus ce soir-là. Premièrement, celui du plus long intervalle de temps écoulé entre une première participation et une première victoire. Le record était jusque-là détenu par la Belgique. Trente ans séparèrent ses débuts en 1956 et sa première victoire en 1986. La Finlande, elle, dut attendre quarante-cinq ans pour remporter le concours, ayant participé pour la première fois en 1961. Jusque-là, le meilleur résultat obtenu par le pays avait été la sixième place de Marion Rung, en 1973. Deuxièmement, celui du score le plus important. Le record précédent était détenu par l’Ukraine, qui avait obtenu 280 points en 2004. La Finlande, elle, obtint 292 points. Il fallut attendre 2009 pour que ce record soit à nouveau surpassé : la Norvège obtint alors 387 points. Lordi reçut le trophée de la victoire des mains de Helena Paparizou, gagnante de l’année précédente. Après le concours, Hard Rock Hallelujah remporta un très grand succès commercial. Enfin, ce fut la toute première fois que la Lituanie reçut « douze points », après douze années de participation.

Laisser un commentaire