Share
Eurovision 2004 – Finale

Eurovision 2004 – Finale

49 ème Concours Eurovision : 2004 – Finale

La finale eut lieu le samedi 15 mai 2004 et dura près de trois heures et quinze minutes. Vingt-quatre pays concoururent pour la victoire. Avant le concours, les chansons ukrainienne, serbo-monténégrine et grecque étaient données favorites. Au final, elles terminèrent aux trois premières places du classement général. La représentante ukrainienne, Ruslana, entreprit dans les mois précédant le concours, une vaste tournée promotionnelle. Elle visita de nombreux pays européens, ce qui eut un impact certain sur sa victoire. La finale s’ouvrit sur une courte vidéo, montrant des vues aériennes d’Istanbul, de jour puis de nuit, et se concluant par un plan sur l’Abdi Ipekçi Arena. La caméra dévoila la scène et un hélicoptère se posa en trompe-l’œil dans le décor. La gagnante de l’année précédente, Sertab Erener, fit alors son entrée et interpréta Everyway That I Can, sa chanson victorieuse, suivie de Leave.

Les présentateurs montèrent ensuite sur le podium et remercièrent Erener. Ils firent les présentations d’usage et comme lors de la demi-finale, Meltem Cumbul fit chanter Volare au public.

Vote : Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les pays furent contactés par satellite, selon l’ordre alphabétique de leurs abréviations internationales. Les points furent énoncés dans l’ordre ascendant, de un à douze. Comme en demi-finale, le vote fut lancé par Korhan Abay qui frappa sur un gong et prononça la phrase rituelle : « Europe, start voting ! ». La procédure de vote connut une légère modification. Afin d’économiser sa durée, les points attribués ne furent plus répétés par les présentateurs que dans une seule langue : le français, si les points étaient énoncés en anglais ; l’anglais, si les points étaient énoncés en français. Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient « douze points ». Apparurent ainsi à l’écran Ramón, Sakis Rouvas, Željko Joksimovic, Athena, Julia Savicheva, Toše Proeski, Lena Philipsson, Max, Lisa Andreas, Jonatan Cerrada et Anjeza Shahini.

Le porte-parole polonais fut le tout premier à user d’un accessoire. Au moment d’attribuer les « douze points » de son pays, il sortit un cœur de plastique rouge qu’il alluma. Dès le début du vote, quatre pays se détachèrent : la Grèce, la Serbie-et-Monténégro, la Turquie et l’Ukraine. Il fallut attendre le vingt-troisième vote, celui de la Lettonie, pour que l’Ukraine s’empare définitivement de la tête.

Controverse : L’appel des porte-paroles débutait systématiquement par un plan sur la carte de leur pays. Mais lorsque fut arrivé le tour de contacter la porte-parole chypriote, la production turque n’afficha pas la carte de Chypre, afin d’éviter toute controverse sur la division de l’île et l’existence de la république de Chypre du Nord.

Suivant l’ordre de passage :

01 – Espagne – RamónPara llenarme de ti – 87 points – Classement : 10ème/24
02 – Autriche – Tie BreakDu bist – 9 points – Classement : 21ème/24
03 – Norvège – Knut Anders Sørum High – 3 points – Classement : 24ème/24
04 – France – Jonatan CerradaÀ chaque pas – 40 points – Classement : 15ème/24
05 – Serbie-et-Monténégro – Željko Joksimovic & Ad Hoc OrchestraLane moje – 263 points – Classement : 2ème/24
06 – Malte – Julie & LudwigOn Again… Off Again – 50 points – Classement : 12ème/24
07 – Pays-Bas – Re-UnionWithout You – 11 points – Classement : 20ème/24
08 – Allemagne – MaxCan’t Wait Until Tonight – 93 points – Classement : 8ème/24
09 – Albanie – Anjeza ShahiniThe Image Of You – 106 points – Classement : 7ème/24
10 – Ukraine – Ruslana – Wild Dances – 280 points – Classement : 1ère/24
11 – Croatie – Ivan MikulicYou Are The Only One – 50 points – Classement : 12ème/24
12 – Bosnie-Herzégovine – DeenIn The Disco – 91 points – Classement : 9ème/24
13 – Belgique – Xandee1 Life – 7 points – Classement : 22ème/24
14 – Russie – Julia SavichevaBelieve Me – 67 points – Classement : 11ème/24
15 – Macédoine – Toše ProeskiLife – 47 points – Classement : 14ème/24
16 – Grèce – Sákis RouvásShake It – 252 points – Classement : 3ème/24
17 – Islande – JónsiHeaven – 16 points – Classement : 19ème/24
18 – Irlande – Chris DoranIf My World Stopped Turning – 7 points – Classement : 22ème/24
19 – Pologne – Blue CaféLove Song – 27 points – Classement : 17ème/24
20 – Royaume-Uni – James FoxHold On to Our Love – 29 points – Classement : 16ème/24
21 – Chypre – Lisa AndreasStronger Every Minute – 170 points – Classement : 5ème/24
22 – Turquie – AthenaFor Real – 195 points – Classement : 4ème/24
23 – Roumanie – Sanda Ladosi I admit – 18 points – Classement : 18ème/24
24 – Suède – Lena PhilipssonIt Hurts – 170 points – Classement : 5ème/24

Résultats : Ce fut la première victoire de l’Ukraine au concours. Ce fut la troisième année consécutive qu’une femme ayant coécrit et interprété sa chanson, remporta le concours, après Marie N en 2002 et Sertab Erener en 2003. Ruslana reçut le trophée de la victoire des mains de Sertab Erener. Lorsque celle-ci monta sur scène, elle perdit sa chaussure gauche, son talon s’étant coincé dans un grillage. Les présentateurs conclurent la finale sur une citation de Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la République turque : « Paix dans la patrie, paix dans le monde ! »

Par la suite, Ruslana deviendra une héroïne de la Révolution orange ukrainienne et un soutien important du président Viktor Iouchtchenko. Pour la toute première fois, deux chansons non gagnantes obtinrent un score supérieur à 200 points : la chanson serbo-monténégrine (263 points) et la chanson grecque (252 points).


Laisser un commentaire