Share
Eurovision 1996 – Préselection

Eurovision 1996 – Préselection

Concours Eurovision : 1996
Présélection

La question du nombre de pays candidats se posa avec encore plus d’acuité en 1996. Au total, trente pays souhaitèrent concourir, alors que l’UER limitait toujours à vingt-trois le nombre de places en finale. Le système de relégation, employé l’année précédente, fut mis de côté, notamment à la demande de l’Allemagne. En effet, le pays avait terminé à la dernière place de l’édition 1995 et aurait été immanquablement relégué en 1996.

L’UER décida d’en revenir à un système de présélection, option employée pour la première fois en 1993 avec Kvalifikacija za Millstreet. Seul le pays hôte, la Norvège, obtint une qualification automatique pour la finale. Les vingt-neuf autres pays durent passer par une présélection.

Cette présélection fut une présélection audio : il n’y eut d’elle aucune retransmission télévisée. Il n’y eut pas non plus de prestation des chansons, en direct, avec un orchestre. Le panel des jurys nationaux se réunit pour écouter les enregistrements des vingt-neuf morceaux en compétition. Ils attribuèrent leurs résultats selon la méthode traditionnelle, accordant 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à leurs dix chansons favorites. L’UER dévoila ensuite simplement les noms des pays qualifiés. Initialement, les résultats détaillés ne devaient pas être publiés. Ils finirent cependant pas être révélés plus tard au grand public.

À l’issue de cette présélection, vingt-deux pays obtinrent leur qualification pour la finale et sept autres furent éliminés : l’Allemagne, le Danemark, la Hongrie, Israël, la Macédoine, la Roumanie et la Russie.

Controverse : Cette méthode de présélection suscita immédiatement la controverse. Premièrement, sa procédure manquait de transparence : le vote demeurait secret et le grand public n’y avait aucun accès. Deuxièmement, elle s’avérait injuste pour certains pays qui se voyaient éliminés d’emblée, sans avoir eu la possibilité de présenter leur candidat à l’Europe et au monde, alors qu’ils avaient parfois organisé un processus de sélection interne, long et coûteux. Par conséquent, ce fut la seule fois où cette méthode de présélection fut employée. Le système des relégations fut réinstauré dès l’année suivante.

Non qualification de l’Allemagne : Ce fut la seule et unique fois que l’Allemagne ne participa pas à une finale du concours. Cette absence suscita un vif mécontentement dans le chef de la télévision publique allemande et ne manqua pas de poser un problème capital à l’UER. En effet, l’Allemagne était (et demeure toujours) le premier contributeur financier de l’Union et du concours.
Le risque de pertes financières récurrentes et de diminutions d’audience conséquentes mènera finalement l’UER à créer un statut particulier pour ses cinq contributeurs principaux (l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni). Ceux-ci, connus désormais sous le nom de « Big Five », reçurent la garantie d’une place automatique en finale.

Classement de la préselection :

QUALIFIES POUR LA FINALE :

1 er/29 : SUEDE – One More Time Den vilda – 227 points
2ème/29 : IRLANDE – Eimear QuinnThe Voice – 198 points
3ème/29 : ROYAUME-UNI – Gina GOoh Aah… Just a Little Bit – 153 points
4ème/29 : MALTE – Miriam Christine In a Woman’s Heart – 138 points
5ème/29 : ESTONIE – Maarja-Liis Ilus & Ivo LinnaKaelakee hääl – 106 points
6ème/29 : AUTRICHE – George NussbaumerWeil’s dr guat got – 80 points
7ème/29 : TURQUIE – Sebnem PakerBeçinsi mevsim – 69 points
8ème/29 : SUISSE – Kathy LeanderMon cœur l’aime – 67 points
9ème/29 : PAYS-BAS – Maxine & Franklin BrownDe eerste keer – 63 points
10ème/29 : ISLANDE – Anna MjöllSjúbidú – 59 points
11ème/29 : FRANCE – Dan Ar Braz & l’Héritage des CeltesDiwanit bugale– 55 points
12ème/29 : GRECE – Mariana EfstratiouEmis forame to himona anixiatika – 45 points
12ème/29 : BELGIQUE – Lisa del BoLiefde is een kaartspel – 45 points
14ème/29 : ESPAGNE – Antonio Carbonell ¡Ay, qué deseo! – 43 points
15ème/29 : CHYPRE – Constantinos Mono yia mas – 42 points
15ème/29 : POLOGNE – Kasia KowalskaChce znac swój grzech – 42 points
17ème/29 : SLOVAQUIE – Marcel PalonderKým nás máš – 36 points
18ème/29 : PORTUGAL – Lúcia MonizO meu coração não tem cor – 32 points
19ème/29 : SLOVENIE – ReginaDan najlepših sanj – 30 points
19ème/29 : CROATIE – Maja BlagdanSveta ljubav – 30 points
21ème/29 : BOSNIE-HERZEGOVINE – Amila GlamocakZa našu ljubav – 29 points
22ème/29 : FINLANDE – JasmineNiin kaunis on taivas – 26 points

NON QUALIFIES :
23ème/29 : HONGRIE – Gjon DelhusaFortuna – 26 points

24ème/29 : ALLEMAGNE – Leon Planet of blue – 24 points

25ème/29 : DANEMARK – Dorthe Andersen & MartinLoft Kun med dig – 22 points

26ème/29 : MACEDOINE – KaliopiSamo ti – 14 points

26ème/29 : RUSSIE – Andrej KosinskijJa eto ja – 14 points

28ème/29 : ISRAEL – Galit Bell Shalom Olam – 12 points

29ème/29 : ROUMANIE – Monica Anghel & Sincron Rugã pentru pacea lumii – 11 points

Laisser un commentaire