Share
Eurovision 1996

Eurovision 1996

41ème Concours Eurovision : 1996

Le concours Eurovision de la chanson 1996 fut la quarante-et-unième édition du concours. Il se déroula le samedi 18 mai 1996, à Oslo, en Norvège. Il fut remporté par l’Irlande, avec la chanson The Voice, interprétée par Eimear Quinn. La Norvège, pays hôte, termina deuxième et la Suède, troisième.

Présélection :La question du nombre de pays candidats se posa avec encore plus d’acuité en 1996. Voir page préselection.

Organisation : La Norvège, qui avait remporté l’édition 1995, se chargea de l’organisation de l’édition 1996.

Pays participants : Vingt-trois pays participèrent à la finale du quarante-et-unième concours. Ayant passé l’épreuve de la présélection, l’Estonie, la Finlande, les Pays-Bas, la Slovaquie et la Suisse firent leur retour. En revanche, l’Allemagne, le Danemark, la Hongrie, Israël et la Russie durent se retirer.

Format : Le concours eut lieu au Oslo Spektrum, à Oslo, salle omnisports inaugurée en 1990. La scène consistait en un vaste podium de trois niveaux, aux contours irréguliers. Deux escaliers métalliques de part et d’autre permettaient d’y accéder. La décoration comportait un bandeau grillagé supporté par des piliers lumineux et surtout un vaste ensemble d’échafaudages et d’éléments métalliques mobiles. L’ensemble symbolisait un puits de pétrole, principale ressource naturelle de la Norvège. Le programme dura près de trois heures et sept minutes. L’orchestre fut dirigé par Frode Thingnæs. Il prit place à gauche de la scène. Était présente dans la salle, la reine de Norvège, Sonja.

Présentateurs : Les présentateurs de la soirée furent Ingvild Bryn et Morten Harket. Ils s’exprimèrent principalement en norvégien et en anglais, plus rarement en français. Morten Harket était le chanteur du groupe norvégien a-ha. Il hésita longuement avant d’accepter le rôle de présentateur et ne l’endossa qu’après avoir reçu l’assurance de pouvoir interpréter son nouveau single en ouverture . Morten Harket apparut alors à l’écran et interpréta Heaven Is Not for Saints. À la fin de sa prestation, il salua l’orchestre et son dirigeant, Frode Thingnæs. Ingvild Bryn fit à son tour son entrée en scène et ensemble, ils firent les présentations d’usage. Ils saluèrent tous les pays participants dans leur langue nationale. Ils conclurent en mentionnant la procédure de présélection et en énumérant les pays non qualifiés.

Chansons : Vingt-trois chansons concoururent pour la victoire. Pour la toute première fois, chaque prestation bénéficia d’un effet numérique différent, visant à la mettre en valeur. La représentant anglaise, Gina G, porta une robe métallique créée par Paco Rabanne. Cette robe était destinée à l’origine à Cher, qui la refusa. Gina G la reprit et la fit transformer en minijupe. Sa chanson, Ooh Aah… Just a Little Bit, devint numéro un des ventes de disques au Royaume-Uni. Ce fut la première fois depuis Bucks Fizz en 1981, qu’un représentant anglais atteignit pareil résultat. De même, la chanson atteignit la douzième place dans les classements américains, la meilleure position jamais obtenue par une chanson représentant le Royaume-Uni au concours. Ooh Aah… Just a Little Bit devint donc le plus grand succès commercial de l’édition 1996 et décrocha même une nomination aux Grammy Awards, au titre de « Best Dance Act ».
Le représentant autrichien, George Nussbaumer, était aveugle de naissance. Sa chanson, Weil’s dr guat got, fut la première chanson gospel à être présentée au concours. La chanson irlandaise, The Voice, avait été composée par Brendan Graham. Celui-ci était déjà l’auteur de When (qui avait représenté l’Irlande en 1976 et terminé à la dixième place) et surtout de Rock ‘n’ Roll Kids (qui avait remporté la victoire en 1994, toujours pour l’Irlande). L’un de membres du groupe suédois One More Time, Peter Grönvall, était en réalité le fils de Benny Andersson, membre du groupe ABBA qui avait remporté la victoire en 1974. À l’origine et par mesure d’économie, la télévision publique norvégienne souhaitait couper l’apparition à l’écran des chefs d’orchestre. Ceux-ci menacèrent de faire grève et obtinrent gain de cause.

Blue room : Pour la première fois, la production recourut à une blue room pour la procédure de vote. Il s’agissait d’un espace vide, situé à droite de la scène et entièrement tapissé de bleu. Sa décoration et les effets visuels furent créés numériquement. Ce fut la toute première réalisation en réalité virtuelle de l’histoire du concours. Le tableau de vote fut projeté en trois dimensions au centre. Les pays votant et leur porte-parole apparurent à gauche et à droite. Les seuls éléments matériels installés dans la blue room étaient deux pupitres, entre lesquels Ingvild Bryn fit un va-et-vient constant.

Green room : La blue room bénéficia d’un retour caméra direct et permanent avec la green room. Par conséquent, tous les candidats et les délégations apparurent à l’écran. Tandis qu’ Ingvild Bryn dirigeait le vote, Morten Harket circulait parmi les artistes. Il intervint à deux reprises, dans la seconde partie du vote. Tout d’abord, il parla avec le représentant autrichien, George Nussbaumer, qui était au téléphone avec sa mère. Ensuite, il chanta Norwegian Wood avec la représentante irlandaise, Eimear Quinn. Elisabeth Andreassen demeure la seule artiste féminine à avoir participé à quatre reprises au concours. Elle demeure également l’artiste féminine la plus couronnée, ayant remporté le concours en 1985 et ayant terminé deuxième en 1996, sixième en 1994 et huitième en 1982. Suivant l’ordre de passage :

01 – Turquie – Sebnem PakerBeçinsi mevsim – 57 points – Classement : 12ème/23
02 – Royaume-Uni – Gina G – Ooh AahJust a Little Bit – 77 points – Classement : 8ème/23
03 – Espagne – Antonio Carbonell ¡Ay, qué deseo! – 17 points – Classement : 20ème/23
04 – Portugal – Lúcia MonizO meu coração não tem cor – 92 points – Classement : 6ème/23
05 – Chypre – ConstantinosMono yia mas – 72 points – Classement : 9ème/23
06 – Malte – Miriam ChristineIn a Woman’s Heart – 68 points – Classement : 10ème/23
07 – Croatie – Maja Blagdan Sveta ljubav – 98 points – Classement : 4ème/23
08 – Autriche – George NussbaumerWeil’s dr guat got – 68 points – Classement : 10ème/23
09 – Suisse – Kathy LeanderMon cœur l’aime – 22 points – Classement : 16ème/23
10 – Grèce – Mariana Efstratiou Emis forame to himona anixiatika – 36 points – Classement : 14ème/23
11 – Estonie – Maarja-Liis Ilus & Ivo LinnaKaelakee hääl – 94 points – Classement : 5ème/23
12 – Norvège – Elisabeth AndreassenI evighet – 114 points – Classement : 2ème/23
13 – France – Dan Ar Braz & l’Héritage des CeltesDiwanit bugale – 18 points – Classement : 19ème/23
14 – Slovénie – ReginaDan najlepših sanj – 16 points – Classement : 21ème/23
15 – Pays-Bas – Maxine & Franklin BrownDe eerste keer – 78 points – Classement : 7ème/23
16 – Belgique – Lisa del BoLiefde is een kaartspel – 22 points – Classement : 16ème/23
17 – Irlande – Eimear Quinn – The Voice – 162 points – Classement : 1ère/23
18 – Finlande – JasmineNiin kaunis on taivas – 9 points – Classement : 23ème/23
19 – Islande – Anna MjöllSjúbidú – 51 points – Classement : 13ème/23
20 – Pologne – Kasia KowalskaChce znac swój grzech – 31 points – Classement : 15ème/23
21 – Bosnie-Herzégovine – Amila Glamocak Za našu ljubav – 13 points – Classement : 22ème/23
22 – Slovaquie – Marcel Palonder Kým nás máš – 19 points – Classement : 18ème/23
23 – Suède – One More TimeDen vilda – 100 points – Classement : 3ème/23

Le vote fut décidé entièrement par un panel de jurys nationaux. Chaque jury devait attribuer 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses dix chansons préférées. Les jurys furent contactés par satellite, selon l’ordre de passage des pays participants. Les points furent énoncés dans l’ordre ascendant, de un à douze. La porte-parole norvégienne fut la seule à ne pas être contactée par satellite : elle délivra les points du jury norvégien sur scène, depuis la blue room. Ce fut la première fois dans l’histoire du concours qu’un porte-parole apparut sur la scène du concours. Le scrutateur délégué sur place par l’UER fut Christine Marchal-Ortiz. Elle fut la première femme à occuper cette fonction. Après un flottement initial, la Croatie s’empara de la tête. Elle fut cependant dépassée, après le vote du jury suisse, par l’Irlande, qui mena ensuite le vote, jusqu’à la fin.

Ce fut la septième victoire de l’Irlande au concours. Ce fut sa quatrième victoire en cinq années, après 1992, 1993 et 1994. L’Irlande battit ainsi son propre record de six victoires. A l’heure actuelle, le pays détient toujours le record du nombre de victoires au concours. Eimear Quinn reçut le trophée de la victoire des mains des membres du groupe Secret Garden, gagnant de l’année précédente. Sa victoire fut plutôt mal accueillie par le public présent dans la salle et de nombreux spectateurs quittèrent leur place avant le début de sa reprise. La Norvège demeure toujours le seul pays à avoir terminé à la deuxième place, sans recevoir aucun « douze points ». Le Portugal termina à la sixième place. A l’heure actuelle, cela demeure toujours son meilleur résultat au concours.
À l’issue de la procédure de vote, le tableau afficha des résultats incorrects. En effet, la porte-parole espagnole avait attribué les six points de l’Espagne, textuellement, à la « Holland » (la Hollande – en principe, en anglais, The Nederlands). Mais Ingvild Bryn et le scrutateur la comprirent mal et attribuèrent ces points à la Pologne (Poland, en anglais). L’erreur fut rectifiée après le concours : les Pays-Bas furent promus à la septième place et le Royaume-Uni, rétrogradé à la huitième.

Laisser un commentaire