Share
Eurovision 1987

Eurovision 1987

32ème Concours Eurovision : 1987

Le concours Eurovision de la chanson 1987 fut la trente-deuxième édition du concours. Il se déroula le samedi 9 mai 1987, à Bruxelles, en Belgique. Il fut remporté par l’Irlande, avec la chanson Hold Me Now, interprétée par Johnny Logan. L’Allemagne termina deuxième et l’Italie, troisième.

Organisation : La Belgique, qui avait remporté l’édition 1986, se chargea de l’organisation de l’édition 1987. A l’origine, le concours devait être organisé conjointement par les deux télédiffuseurs publics belges : la RTBF francophone et la BRT néerlandophone. L’objectif était de donner de la Belgique, l’image d’un pays uni. Mais rapidement, des dissensions apparurent entre les deux télédiffuseurs, notamment sur le lieu, les présentateurs ou encore l’entracte. Au final, la BRT se retira du projet et la RTBF décida d’assumer seule l’organisation du concours. Le budget nécessaire fut tellement important qu’une nouvelle loi dut être adoptée, permettant le recours à la publicité pour financer les chaînes publiques belges. Ce fut la première fois que des sponsors aidèrent à la réalisation du concours et apparurent à l’écran.

Pays participants : Vingt-deux pays participèrent au trente-deuxième concours, un nouveau record. L’Italie et la Grèce firent leur retour. Il n’y eut aucun désistement, ni aucun début. Pour la toute première fois, l’UER fixa un nombre maximal de participants au concours : vingt-deux. Cela, afin de limiter à trois heures la durée de retransmission.

Format : Le concours eut lieu au Palais du Centenaire, à Bruxelles, ensemble de salles d’exposition, édifié à partir de 1930 pour célébrer le centenaire de l’indépendance de la Belgique. L’orchestre prit place à gauche de la scène, dans un espace réservé, étagé en gradin, au-dessus duquel était suspendue une structure métallique de couleur rose vif. Le pupitre du scrutateur était installé du même côté, dans le public. La scène consistait en une vaste plate-forme de couleur blanche sur laquelle était posé un podium de forme irrégulière, lui aussi de couleur blanche et bordé d’une alternance de rectangles noirs et blancs. Sur ce podium, était posé un large escalier de six marches, dans lequel étaient encastrés : à gauche, un cube incliné, recouvert de carrés noirs et blancs ; à droite, un cône, dont la base était en matériau brut et le sommet, lisse. Une sphère mobile de couleur blanche et une grue de couleur rose vif étaient suspendues au-dessus de l’escalier. Enfin, à l’extrême droite du podium, était installé un second cube incliné, recouvert de lamelles métalliques. Son côté gauche était fendu, ouvrant ainsi une entrée sur la scène. Sur son côté droit, était encastré le tableau de vote. Ce fut la dernière fois dans l’histoire du concours que la production eut recourt à un tableau de vote physique. Le programme dura près de trois heures. La présentatrice de la soirée fut la chanteuse Viktor Lazlo. Elle s’adressa aux téléspectateurs en anglais et en français. L’orchestre était dirigé par Jo Carlier. Des membres de la famille royale belge étaient présents dans la salle. En l’occurrence, le prince Albert, prince de Liège, et son épouse, la princesse Paola, princesse de Liège.

L’ouverture du concours débuta par une animation informatique. Le logo du concours apparut dans l’espace étoilé, bientôt rejoint par la fusée lunaire dessinée par Hergé dans Objectif Lune et l’avion du Crabe aux pinces d’or. L’avion plongea ensuite dans l’atmosphère et les nuages, lançant une vidéo touristique de la Belgique. Celle-ci se termina par une vue du Palais du Centenaire.
La caméra dévoila ensuite l’orchestre et la scène. Viktor Lazlo fit son entrée et descendit l’escalier tout en chantant Breathless.
Elle fit ensuite les introductions d’usage, disant notamment : « J’espère que cette soirée restera longtemps gravée dans votre mémoire. » Elle rappela aussi que c’était ce soir-là, la date anniversaire de la Déclaration Schuman et que l’on fêtait les trente ans de l’Union européenne. Elle ajouta donc : « Happy birthday to Europe and best wishes for the future. »

Viktor Lazlo introduisit elle-même les interprètes et les chefs d’orchestre, en donnant quelques explications supplémentaires sur eux. Elle ne commit qu’une seule erreur, qu’elle corrigea rapidement : elle nomma la chanson britannique « Only the Night », au lieu de « Only the Light ».

Chansons : Vingt-deux chansons concoururent pour la victoire. La chanson norvégienne avait été composée par Rolf Løvland et son texte, écrit par Hanne Krogh. Tous deux avaient remporté le concours, l’année précédente, avec La det swinge. Mitt liv termina finalement neuvième. Suite aux dissensions entre les télédiffuseurs publics belges et au retrait de la BRT, l’on crût un temps que la Belgique ne pourrait présenter de candidat cette année-là. En effet, c’était au tour de la BRT de sélectionner un interprète et une chanson. Mais le télédiffuseur néerlandophone organisa bien une finale, qui fut remportée par Liliane Saint-Pierre.
La chanson italienne, Gente di Mare, fut l’autre grande réussite commerciale du concours. Son compositeur et interprète, Umberto Tozzi, avait déjà remporté de nombreux succès, notamment avec Gloria en 1983. Le représentant luxembourgeois n’était autre que Plastic Bertrand, qui avait connu un succès planétaire en 1977 avec Ça plane pour moi. Le représentant irlandais, Johnny Logan, avait déjà remporté la victoire au concours, en 1980. La suite de sa carrière avait été moins réussie. À cause de nombreux problèmes juridiques liés à son contrat et des procès à répétition, il avait perdu tous les gains qu’il avait pu gagner. Cette seconde participation en tant qu’artiste était donc nécessaire pour lui assurer un nouveau départ.

Controverses : Le ministre de la culture israélien n’apprécia que fort peu la chanson sélectionnée cette année-là pour représenter son pays. Il s’agissait d’un morceau parodique, moquant l’absurdité de la vie, interprété par le duo satirique Datner & Kushnir.
Le ministre menaça publiquement de démissionner, si la chanson était présentée à Bruxelles. Il ne tint cependant pas parole et Israël termina huitième. Le titre initial de la chanson suédoise était : « Fyra Bugg och en Coca-Cola » (« Quatre chewing-gums et un Coca-Cola »). Or le règlement du concours, dans son article 1.2.2., paragraphe g, interdit tout message commercial dans les chansons en lice et durant les prestations. Afin que la Suède ne soit pas disqualifiée, Christer Lundh, l’auteur de la chanson, en modifia le titre et les paroles, qui devinrent : « Boogaloo ». Durant le vote, la caméra fit de nombreux plans sur les artistes à l’écoute des résultats.
Apparurent notamment Johnny Logan, le groupe Novi Fosili, Lotta Engberg, Kate Gulbrandsen, Liliane Saint-Pierre, Umberto Tozzi et Alexia. Suivant l’ordre de passage :

01 – Norvège – KateMitt liv – 65 points – Classement : 9ème/22
02 – Israël – Datner & KushnirShir Habatlanim – 73 points – Classement : 8ème/22
03 – Autriche – Gary LuxNur noch Gefühl – 8 points – Classement : 20ème/22
04 – Islande – Halla MargrétHægt og hljótt – 28 points – Classement : 16ème/22
05 – Belgique – Liliane Saint-Pierre Soldiers of Love – 56 points – Classement : 11ème/22
06 – Suède – Lotta Engberg Boogaloo – 50 points – Classement : 12ème/22
07 – Italie – Umberto Tozzi & RafGente di mare – 103 points – Classement : 3ème/22
08 – Portugal – Nevada Neste barco à vela – 15 points – Classement : 18ème/22
09 – Espagne – Patricia KrausNo estás solo – 10 points – Classement : 19ème/22
10 – Turquie – Seyyal Taner & Lokomotif Sarkim Sëvgi Üstüne – 0 point – Classement : 22ème/22
11 – Grèce – BangStop – 64 points – Classement : 10ème/22
12 – Pays-Bas – MarchaRechtop in de wind – 83 points – Classement : 5ème/22
13 – Luxembourg – Plastic BertrandAmour, amour – 4 points – Classement : 21ème/22
14 – Royaume-Uni – RikkiOnly the Light – 47 points – Classement : 13ème/22
15 – France – Christine MinierLes mots d’amour n’ont pas de dimanche – 44 points – Classement : 14ème/22
16 – Allemagne – WindLaß die Sonne in dein Herz – 141 points – Classement : 2ème/22
17 – Chypre – AlexiaAspro-mavro – 80 points – Classement : 7ème/22
18 – Finlande – Vikky Rosti & BoulevardSata salamaa – 32 points – Classement : 15ème/22
19 – Danemark – Anne-Cathrine Herdorff & BandjoEn lille melodi – 83 points – Classement : 5ème/22
20 – Irlande – Johnny Logan – Hold Me Now – 172 points – Classement : 1er/22
21 – Yougoslavie – Novi FosiliJa sam za ples – 92 points – Classement : 4ème/22
22 – Suisse – Carol RichMoitié, moitié – 26 points – Classement : 17ème/22

Le vote fut décidé entièrement par un panel de jurys nationaux. Les différents jurys furent contactés par téléphone, selon l’ordre de passage des pays participants. Chaque jury devait attribuer dans l’ordre 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses dix chansons préférées. Les points furent énoncés dans l’ordre ascendant, de un à douze. Le scrutateur délégué sur place par l’UER fut Frank Naef. Aux salutations de Viktor Lazlo, il répondit : « Bonsoir Viktor. Je suis très heureux d’être à Bruxelles en cette journée mémorable d’anniversaire et je souhaite partager cette journée avec les vingt-deux jurys de l’Europe, de l’Eurovision, qui sont prêts à vous donner leurs votes. Merci. » Il ne dut intervenir qu’à une seule reprise, pour corriger le porte-parole néerlandais. Celui-ci avait attribué « deux » puis « dix points » à Chypre. Après rectification, les « dix points » des Pays-Bas furent attribués à l’Allemagne. Le vote fut d’abord mené par la Yougoslavie, puis, brièvement, par l’Allemagne. Mais après le vote du jury italien, l’Irlande passa en tête et mena le vote jusqu’à la fin. Ce fut la troisième victoire de l’Irlande au concours. Ce fut la seconde victoire de Johnny Logan, qui devint de ce fait, le premier interprète à remporter le concours une seconde fois. Il demeure toujours le seul, jusqu’à présent. Cette particularité lui valut le surnom de « Mr. Eurovision ». Johnny Logan reçut le trophée de la victoire des mains de Sandra Kim, gagnante de l’année précédente. Lui et ses choristes reçurent des fleurs, apportées sur scène par les élèves du Conservatoire de danse de Bruxelles.
Logan débuta sa reprise, par « I still love you, Ireland ! », et la conclut, par « I can’t sing anymore ! Thank you ! »
En 2005, lors de l’émission spéciale Congratulations, Hold Me Now fut élue troisième meilleure chanson à jamais avoir été présentée au concours. Pour la deuxième fois, après 1983, la Turquie termina dernière, avec « nul point ».

Laisser un commentaire