Share
Eurovision 1972

Eurovision 1972

17ème Concours Eurovision : 1972

Le concours Eurovision de la chanson 1972 fut la dix-septième édition du concours. Il se déroula le samedi 25 mars 1972, à Édimbourg, au Royaume-Uni. Il fut remporté par le Luxembourg, avec la chanson Après Toi, interprétée par Vicky Leandros.

Organisation : Monaco, qui avait remporté l’édition 1971, se retrouva dans l’incapacité d’organiser l’édition 1972, faute de financement et de matériel adéquat. Les responsables de la télévision monégasque demandèrent l’aide de la télévision publique française, qui accepta d’organiser le concours. Les discussions n’aboutirent cependant jamais. La télévision monégasque souhaitait que le concours se tienne à Monaco ; la télévision française, en France. Les responsables monégasques en appelèrent finalement à l’UER et ce fut la BBC qui se retrouva en charge de l’organisation. Monaco devint ainsi le seul pays vainqueur à ne jamais avoir accueilli le concours sur son sol. Ce fut la première fois que la BBC choisit d’organiser le concours en dehors de Londres.

Pays Participants : Dix-huit pays participèrent au dix-septième concours. Il n’y eut ni abstention, ni retour, ni début.

Format : Le concours eut lieu au Usher Hall d’Édimbourg, une salle de concert inaugurée en 1914. L’orchestre prit place dans une fosse, au pied de la scène. Cette dernière était de forme circulaire et encadrée de deux murs à angle droit. Les murs étaient composés d’une alternance de panneaux blancs, des croisillons lumineux et de colonnes de lumière. Trois entrées, à gauche, au centre et à droite, étaient masquées par des tentures de paillettes, agitées par des ventilateurs. Durant les prestations, la scène était animée par des jeux d’ombres et de lumières. Sur le mur de droite, étaient projetées des figures bleutées. Quant au mur de gauche, il comportait un vaste écran, qui permettait de présenter les artistes et leur chanson. Ce fut la première fois dans l’histoire du concours, qu’un écran mural fut employé. Le programme dura près d’une heure et quarante-cinq minutes. La vidéo introductive montra plusieurs vues touristiques d’Édimbourg. La caméra montra ensuite le plafond de la salle, puis le public. L’orchestre se mit alors à jouer la partition d‘Un Banc, Un Arbre, Une Rue, la chanson gagnante de l’année précédente. Pour la première fois depuis 1970, il n’y eut pas de cartes postales. La caméra fit un plan sur l’écran mural, montrant le visage des artistes et le titre de leur chanson. La présentatrice de la soirée fut l’actrice Moira Shearer. Elle s’adressa aux téléspectateurs en français et en anglais. L’orchestre était dirigé par Malcolm Lockyer. Un incident mineur se produisit durant la retransmission. Quelqu’un jeta de l’eau boueuse dans le public, juste avant la prestation de la candidate irlandaise. Le personnel décida de faire sortir les victimes. Elles se levèrent donc et quittèrent la salle, ce qui causa à Sandie Jones une grande frayeur. Le spectacle d’entracte fut Tatto at Edinburgh Castle. Il s’agit d’une parade militaire, au son de la cornemuse, effectué par huit régiments écossais. Le spectacle se tint en direct sur l’esplanade à l’entrée du Château d’Édimbourg. Ce fut la première fois dans l’histoire du concours que le spectacle d’entracte se tint en extérieur.

Chansons : Dix-huit chansons concoururent pour la victoire. Pour la toute première fois, la chanson irlandaise fut interprétée en gaélique, l’autre langue officielle du pays avec l’anglais. dans l’ordre de passage :

1 – Allemagne – Mary RoosNur die Liebe läßt uns leben – 107 points – Classement : 3ème/18
2 – France – Betty MarsComé-comédie – 81 points – Classement : 11ème/18
3 – Irlande – Sandie Jones Ceol an Ghrá – 72 points – Classement : 15ème/18
4 – Espagne – Jaime MoreyAmanece – 83 points – Classement : 10ème/18
5 – Royaume-Uni – The New SeekersBeg, Steal or Borrow – 114 points – Classement : 2ème/18
6 – Norvège – Grethe Kausland & Benny BorgSmåting – 73 points – Classement : 14ème/18
7 – Portugal – Carlos MendesA festa da vida – 90 points – Classement : 7ème/18
8 – Suisse – Véronique MüllerC’est la chanson de mon amour – 88 points – Classement : 8ème/18
9 – Malte – Helen & JosephL’imhabba – 48 points – Classement : 18ème/18
10 – Finlande – Päivi Paunu & Kim FloorMuistathan – 78 points – Classement : 12ème/18
11 – Autriche – Milestones Falter im Wind – 100 points – Classement : 5ème/18
12 – Italie – Nicola Di Bari I giorni dell’arcobaleno – 92 points – Classement : 6ème/18
13 – Yougoslavie – Tereza Kesovija Muzika i ti – 87 points – Classement : 9ème/18
14 – Suède – Family FourHärliga sommerdag – 75 points – Classement : 13ème/18
15 – Monaco – Anne-Marie Godart & Peter Mc Lane Comme on s’aime – 65 points – Classement : 16ème/18
16 – Belgique – Serge & Christine Ghisoland À la folie ou pas du tout – 55 points – Classement : 17ème/18
17 – Luxembourg – Vicky Leandros – Après toi – 128 points – Classement : 1ère/18

18 – Pays-Bas – Sandra & AndresAls het om de liefde gaat – 106 points – Classement : 4ème/18

Durant le vote, la caméra fit plusieurs gros plans sur les artistes. Apparurent notamment Vicky Leandros, Sandra Reemer, les New Seekers, Véronique Müller et Beatrix Neundlinger. Le vote fut décidé entièrement par un jury. Contrairement à l’année précédente, les jurés n’étaient plus présents dans la salle, mais tirent leurs délibérations dans le Great Hall du Château d’Édimbourg. Le système de vote demeura inchangé. Chaque pays envoya sur place deux jurés, l’un ayant entre 16 et 25 ans, l’autre ayant entre 25 et 55 ans. Pour chaque chanson, ils devaient attribuer chacun entre un et cinq votes. Les votes des jurés devaient être donnés et consignés immédiatement après chaque chanson. Après l’entracte, les jurés confirmèrent visuellement leurs votes, selon l’ordre de passage des pays participants. Le scrutateur délégué sur place par l’UER fut Clifford Brown. Il répéta à chaque fois en anglais le nombre de votes attribués et le total des votes pour chaque pays. Ce fut la troisième victoire du Luxembourg. Il obtint 128 votes, exactement le même nombre que le vainqueur de l’année précédente. Vicky Leandros et son père, Léo Leandros, qui était le compositeur d‘Après Toi, reçurent leur médaille du grand prix, des mains de Séverine, qui avait fait le voyage spécialement jusqu’à Édimbourg. L’auteur d’ Après Toi était Yves Dessca. Il avait également écrit Un Banc, Un Arbre, Une Rue, qui avait remporté le concours l’année précédente. Il devint de ce fait, la première personne à remporter le concours deux années de suite et la première personne à le remporter pour deux pays différents. La chanson gagnante obtint un énorme succès, partout à travers le monde, et devint l’un des plus grands succès commerciaux de l’histoire du concours. L’Allemagne termina à la troisième place, pour la troisième année consécutive. Malte termina à la dernière place, pour la deuxième année consécutive, une première dans l’histoire du concours.

Laisser un commentaire