Share
En direct du Melodifestivalen 2014

En direct du Melodifestivalen 2014

Les applaudissements de plus de 20000 personnes se sont fait entendre dans une arène pleine à craquer cet aprés midi à Stockholm pour la finale du Melodifestivalen 2014. En effet, la dernière répétition du show avait lieu dans la Friends Arena. C’est Charlotte Perelli qui ouvrira la soirée avec deux chansons en Suédois sur un thème mêlant Grèce et disco, entrecoupée de la présentation des candidats.

Anton Ewald sera le premier à se produire sur la scène du stade. La prestation n’est pas très différente de ce qui a été proposé lors de la demi finale. Seul en début de chanson, Anton est ensuite accompagné de deux puis de quatre danceurs, le tout étant très bien interprété. Changement de style ensuite avec la présence sur scène de Ellen Benediktson, qui a calmé d’un coup le public de la Friends Arena. La chanteuse propose en effet une ballade proche de la chanteuse Neerlandaise Anouk et une prestation similaire qui lui a permis d’atteindre la finale du concours. Là encore, belle interprétation, bien que le public semble moins conquis que pour Anton.

Alcazar a ensuite fait son apparation sur la scène de la capitale Scandinave réveillant du même coup le public de la cité grâce à sa chanson disco. La boule de cristal géante est évidemment présente sur la scène, les artistes, brillants au possible, ayant réalisés une prestation parfaite, eux qui sont présents pour la première fois en finale depuis 2009.
C’est ensuite avec la chanson au clin d’oeuil à la très célèbre hymne de campagne de Barack Obama que Oscar Zia a fait son apparition sur scène. Son titre hip pop aux accents américains est le plus applaudi jusque là. La chorégraphie travaillée et le refrain efficace semble faire la différence en faveur de ce titre. La mise en scène avec les écrans est aussi très intéressante.

Linus est ensuite apparu sur la scène de la Friends Arena avec son titre Bröder, premier en Suédois de la finale. Le chanteur est un des outsiders de la soirée selon les tabloïds locaux. Sa ballade, qualifiée lors de la seconde chance, semble accrocher la salle. Linus se produira au milieu du pubmic de la Friends Arena, seul, avant de terminer sur la scène avec en fond, les émouvantes images de son frère décédé en 2010.

La gagnante de l’Eurovision 2005, qualifiée, elle aussi lors de la seconde chance fait ensuite son apparition sur la scène, là la prestation de la chanteuse Helena Paparizou évolue légèrement par rapport aux demies finales, la prestation apparaissant beaucoup plus chalereuse. La voix de la chanteuse, toujours seule, apparait aussi puissante comme jamais avant l’arrivée de Yohio. Le jeune Suédois est le plus applaudi dans la salle, mais il ne fait pas figure de favori cette année après avoir terminé deuxième l’an dernier. La salle semble beaucoup moins accroché à ce titre plus banal, l’effet de nouveauté est aussi passé ce qui peut donner une explication. La prestation vocale et le staging est néanmoins bons.

Sanna Nielson, grande favorite de la soirée a ensuite fait son apparition sur la scène. Pas de surprises dans la prestation de la chanteuse à atteindre. Le tout est bien ficelé, le public semble accroché par ailleurs, bien qu’on ne sente pas d’Euphorie dans la salle.
L’avant dernier candidat à passer est le groupe Panetoz. Pas de surprises dans la prestation du groupe qui rechauffe le public Suédois qui était jusque ici plutôt tiède. Avec leur chanson aux accents africains, le groupe a été largement le plus applaudi dans la salle.
Ace Wilder conclura la soirée avec son hymne consacrant ceux … les paresseux ! Très applaudie dès son entrée sur scène, la chanteuse offre une prestation très sembable à ce qui a été lors des demi finales.

Après les 10 chansons passées, il semble que le groupe Panetoz fut le plus applaudi cet après midi, avec Ace Wilder, Linus ainsi que Oscar Zia.
L’intermède de la soirée sera assuré par un groupe nous offrant un hommage au groupe Abba, la chanteuse Marie Bergman ayant représenté la Suède en 1971, 1972 et 1994 en duo avec Roger Pontare nous interprétant la chanson Knowing me, Knowing you avant que Malena Ermann nous fasse une réadaptation de la chanson « Chiquita« . Charlotte Perelli a ensuite interprété une version remise au goût du jour de Gimme a man after midnight et enfin Robin qui a représenté la Suéde l’an dernier a rendu hommage à sa façon au groupe en interprétant Thank you for the music.

Les votes fictifs du jury international ont été ensuite révélé et ont couronné Oscar Zia. La France est représentée dans ce jury avec Bruno Berbérès, ancien chef de délégation au Pays. C’est ensuite un hommage original qui sera rendu à You de Robin par les deux présentateurs dans la langue suédoise avant les résultats du public qui ont consacré la chanson de l’oiseau … mais évidemment ces résultats sont fictifs.

La finale du Melodifestivalen, c’est ce soir à partir de 20h en direct sur SVT1 et SVT.SE

  1. By max on 20 octobre 2014 at 13 h 47 min

    I was curious if you ever thought of changing the page layout of your blog? Its very well written; I love what youve got to say.

Laisser un commentaire