Share
En Direct du Melodifestivalen 2015

En Direct du Melodifestivalen 2015

MELODIFESTIVALEN 2015
Première répétition en direct de la Friends Arena à Stockholm

concours-eurovision.fr est en direct de Stockholm pour la finale du Melodifestivalen. Depuis plusieurs jours, les participants travaillent sans relâche pour peaufiner leur prestation. Ils ont pu répéter individuellement sur la scène jeudi, et ce vendredi soir a eu lieu la première répétition générale du show. Måns Zelmerlöw reste le grand favori de la grande finale avant les répétitions, devant le sami Jon Henrik Fjällgren et Mariette. Eric Saade, le représentant suédois, se situe juste derrière.

A 20 heures, la répétition du plus important show musical en Suède s’est ouverte dans les conditions du direct de demain soir. Comme à son habitude, ce sont des familles entières qui ont fait le déplacement vers le nord de Stockholm pour suivre ce show. Le Melodifestivalen confirme son statut d’émission intergénérationnelle.

Après une vidéo récapitulative des moments forts des demi finales du Melodifestivalen 2015, c’est une ouverture toute en chanson qui s’est réalisée sur la scène de la Friends Arena. Accompagnés d’un sosie de Conchita Wurst, les deux présentateurs de la soirée Sanna Nielsen et Robin Paulsson ont interprété un titre spécialement conçu pour les circonstances intitulé Final Countdown. La fausse Conchita Wurst a ensuite interprété le titre Rise like a Phoenix qui a permis à l’Autriche de remporter le concours l’an dernier. Cette prestation n’a pas fait référence à la présence d’un sosie, on peut donc se demander si la vraie Conchita sera présente demain…

A l’annonce des artistes participants, les noms les plus applaudis furent ceux de JTR, Jon Henrik, Mans, Eric Saade ainsi que… Hasse Andersson visiblement très populaire au sein de l’Arena. On verra si cette popularité se confirme au moment du passage de l’artiste.

La chanson numéro 1, Groupie interprétée par Samir et Victor n’a pas présenté de surprises particulières par rapport aux différentes prestations précédentes du groupe. Vocalement, les deux artistes semblaient avoir quelques difficultés au début de la chanson, mais ces derniers se sont rapidement repris. Une bonne ouverte de show, une prestation énergique et bien mesurée durant laquelle les artistes occupent parfaitement l’espace scénique, et même en dehors de la scène. Profitant de la popularité et mode actuelle des selfies, les deux artistes pourraient-ils espérer représenter leur pays en Autriche ? Réponse demain soir.

Ce fut ensuite au tour des jeunes du groupes JTR de faire leur entrée sur la scène de la Friends Arena. Leur chanson Building it up se situe dans la mouvance actuelle des boys bands issus des télé-crochets, ces artistes étant eux-mêmes sorti d’une version australienne d’un télé-crochet. Là encore, la prestation est bien menée, le public paraissant adhérer au groupe.

Dinah Nah a ensuite fait son entrée sur la scène de la Friends Arena pour nous chanter son  Make me (La la la). La chanteuse a été bonne vocalement, et son passage fut propre. Les effets de caméra durant le refrain permettent de dynamiser encore plus la prestation déjà très dance de la chanteuse. Son refrain, très percutant, peut être facilement retenu par le public. Ici, les enfants en classe de maternelle le fredonnent déjà…

Jon Henrik est le candidat numéro 4. Présentant la chanson Jag är fri, l’artiste est arrivé en tenue traditionnelle aux tons turquoises parsemée de motifs traditionnels alliant le bleu, rouge et vert rappelant les couleurs de la Laponie. Jon Henrik a été très applaudi par l’assistance à son arrivée. L’artiste n’a rien changé à sa prestation par rapport aux demi-finales, les choristes défendant les vocalités du titre tandis que Jon Henrik et son couple de danseurs occupent l’espace scénique. Jon Henrik fut le plus applaudi jusque là.

Jessica Andersson et Can’t Hurt me Now avaient la lourde tâche de succéder à Jon Henrik et son chant lapon. C’est une prestation en demi teinte pour la chanteuse, qui semblait avoir quelques difficultés vocales, et qui semble bien seule sur scène après l’impressionnante prestation de Jon Henrik. Le risque qu’elle soit oubliée avant le passage de Måns paraît important.

Maîtrisée. C’est avec cet adjectif que l’on peut qualifier la prestation de Måns Zelmerlöw lors de cette répétition de la finale du Melodifestivalen. Aucun changement pour le chanteur par rapport à quatrième demi finale dans laquelle il participait il y a 15 jours avec le titre Heroes. Le chanteur parvient à emporter le public grâce au dynamisme du refrain de sa chanson, le tout étant très bien interprété. Celui qui s’est imposé comme grand favori du concours a de grandes chances de l’emporter demain. A l’applaudimètre, il bat Jon Henrik.

Avec Forever starts today, un titre bien différent de celui qui l’a présenté l’année dernière, Linus espère emporter la finale du Melodifestvalen. Qualifié après la seconde chance la semaine dernière, le chanteur au T-Shirt blanc semble avoir la sympathie du public. Bien mise en scène grâce à ses tonneaux enflammés et bien interprétée par Linus lui-même, ce titre pourrait obtenir un très bon résultat lors de la finale et même espérer remporter la victoire pour représenter la Suède en terres autrichiennes.

Isa, dont le titre rappelle celui de Ace Wilder l’an passé, a fait son apparition sur la scène de la Friends Arena. Vocalement bien défendu par la chanteuse, cette prestation dynamique bien chorégraphiée pourrait également créer la surprise, bien que la chanteuse ne rassemble pas autant de supports que celle qui est passé à un cheveu de la victoire l’année dernière. Les effets pyrotechniques et la fort présence des basses en fin de titres ont néanmoins bien permis de capter le public. Mention spéciale à la chanteuse pour ses chaussures.

Troisième à chanter en suédois, Magnus Carlsson nous propose le titre Möt mig i Gamla stan, dans un genre bien connu au Melodifestivalen : le schläger. La prestation est à l’image du genre : typique. Pas de quoi décevoir les fans de schläger, de Magnus ou bien des deux. En effet, ce dernier défend parfaitement son titre vocalement. Au début seul sur scène, le chanteur est rejoint par une pléthore de danseurs qui sont parfaitement syncro. Pourtant convaincante, cette contribution ne semble pas avoir convaincu le public, resté plutôt indifférent.

Eric Saade va-t-il faire son retour à l’Eurovision ? C’est la question que tout le monde se pose alors que de plus en plus de personnes, ici, pensent que la chanson qu’il défend cette année Sting est meilleure que son titre Popular qui a terminé troisième à Düsseldorf, il y a quatre ans. On pourra en tout cas dire que le chanteur donne tout pour se donner la chance de représenter son pays à l’Eurovision. Apparaissant d’abord derrière un rideau blanc, le chanteur n’hésite pas à monter dans une nacelle pour atteindre les sommets de la Friends Arena. Accompagnés par plusieurs choristes et danseurs, le chanteur défend une prestation complète et bien chorégraphiée. Bien sûr, l’autorisation de la bande audio pour les choristes ici en Suède aide fortement le chanteur…mais peu importe puisque ce dernier est un véritable show man qui ne devrait pas avoir de difficultés à convaincre le public de lui accorder des votes demain.

Passer après Eric Saade n’est pas chose facile, pourtant la chanteuse Mariette s’est bien défendue. Celle qui fait figure d’outsider, est vocalement parfaite. Mariette est certainement la plus belle voix de cette finale. Drapée de noir et accompagnée par 4 danceuses, la chanteuse défend un titre pop Don’t stop believing et semble bien soutenue par le public. Bien filmée et simplement présentée, la prestation pourrait convaincre les jurys de lui accorder un nombre important de points. Néanmoins, est-ce que la Suède va accepter d’envoyer à Vienne une chanson évoquant la prestation de Loreen à Bakou il y a trois ans ? Réponse demain soir.

Hasse Andersson va clôturer cette finale. Sa chanson en suédois semble bien populaire auprès du public. Le chanteur tente toujours de créer une atmosphère fraîche sur scène. Son titre Guld och gröna skogar semble en tout cas recueillir l’adhésion du public, et curieusement toute tranche d’âge confondue. Il est vrai que cet ensemble évoquant les fêtes de village en Scanie permet de clôturer d’une manière des plus sympathiques cette finale du Melodifestivalen.

Après le recap, ce sont les Dirty Loops qui feront la reprise de la chanson de Sanna Nielsen Undo. Une fois n’est pas coutume, il s’agit d’une version originale de la reprise. En effet, le titre a été repris en version rock par le groupe bien que les arrangements plus rythmés et calibrés Eurovision n’ont pas été oubliés. Le mélange de ces différents genres modifie profondément la chanson, qui n’a plus rien à voir avec la version de Sanna Nielsen. Les puristes détesteront, les autres trouveront ça original.

Ensuite, on découvrira les points attribués par les jurys internationaux. Le jury Français est présidé par l’ancien chef de délégation Française à l’Eurovision, Bruno Berbérès. Pour la répétition, le vote a été remporté par le groupe JTR, un classement bien sûr fictif. En attendant la clôture des votes du public, le groupe Yvtir viendra interpréter un titre aux tonalités pop/rock intitulé Stonedge tandis que les deux présentateurs réaliseront un intermède en suédois.

..

illustration-oikotimes-2015En cliquant sur la photo,
vous retrouverez l’article du site d’ www.oikotimes.com

Laisser un commentaire