Share
En direct de Lisbonne – Répétitions du 2 mai : la Suède et Malte au top !

En direct de Lisbonne – Répétitions du 2 mai : la Suède et Malte au top !

C’est parti pour la 4ème journée de répétitions ! Au programme : Géorgie, Pologne, Malte, Hongrie, Lettonie, Suède, Monténégro, Slovénie, Ukraine.
Qui sera au top et qui fera un flop ? Réponse ce soir, dans notre vidéo Top & Flop Day 4.

Géorgie :

Une mise en scène toute en simplicité, alternativement dans les tons rouges et bleus. Les harmonies sont justes. Les membres du groupe Iriao nous livrent une prestation authentique, comme on a besoin dans le concours !

Pologne :

Gromee et Lukas Meijer sont accompagnés d’un guitariste et de trois choristes, tous vêtus de noir. La prestation dynamique, dans les tons rose et bleu, ce qui n’est pas sans rappeler la Norvège 2017 (Grab The Moment de Jowst feat Aleksander Walmann).

Malte :

Christabelle Borg évolue dans un univers similaire à celui de sa prestation lors de la finale nationale maltaise, aux couleurs bleus et rouges. Elle débute entourée de quatre écrans diffusant des images de panthère noire et de personnes, ce qui donne l’impression qu’elle n’est pas seule. Elle continue sa prestation sur le devant de la scène, et une danseuse apparaît au centre de ces mêmes écrans. À tout ceci s’ajoutent des incrustations à l’image (un cœur qui bat et une planète terre) et des effets pyrotechniques.

Hongrie :

Le chanteur du groupe AWS utilise bien tout l’espace : il passe de la scène principale à l’avant-scène en passant par le petit pont. Il est accompagné de trois guitaristes et d’un batteur. L’un des musiciens se jette même dans la fosse ! Le tout est très rock et très énergique, comme on l’attendait.

Lettonie :

Laura Rizzotto est seule sur scène, toute de rouge vêtue, telle une vraie James Bond Girl. Une prestation similaire à celle de la finale nationale, sans fioriture, mais toujours aussi classe et sexy.

Suède :

Sans surprise, la prestation est identique à celle du Melodifestivalen, la finale nationale suédoise. Benjamin Ingrosso, seul sur scène, joue et se déplace sur des néons horizontaux. Une mise en scène très efficace !

Monténégro :

Une belle ballade Balkanique pour Vanja Radovanovic, qui porte un costume pailleté bleu. Il est accompagné d’un pianiste et de quatre choristes vêtues de longues robes blanches. Une mise en scène sobre et élégante.

Slovénie :

Lea Sirk, vêtue d’un body noir, est accompagnée de quatre danseuses en body pailleté. L’univers est teinté de rose et de bleu. La prestation, similaire à la finale nationale slovène, est très rythmée et a beaucoup plu à la salle de presse.

Ukraine :

Mélovin se la joue Dracula avec son long manteau noir, sa chemise blanche et son teint pâle. Il commence sa performance dans une sorte de cercueil et, comme à la finale nationale ukrainienne, il finit sur son piano. Pour couronner le tout, les marches pour y accéder s’embrasent. Il est accompagné par quatre choristes.

Laisser un commentaire