Share
En Direct de Lisbonne : Nos pronostics pour la 1ère Demi Finale

En Direct de Lisbonne : Nos pronostics pour la 1ère Demi Finale

L’Eurovision 2018 vient de vivre un sacré retournement de situation. Israël, en tête des pronostics des bookmakers depuis deux mois, vient d’abandonner sa première place à Chypre. Depuis une semaine Eleni Foureira a effectué une spectaculaire remontée, intégrant d’abord le Top 10, puis détrônant l’israélienne Netta dans la nuit.
Cette première demi-finale promet d’être particulièrement excitante.

Si l’on suit les bookmakers, devraient se qualifier, dans l’ordre, Chypre, Israël, l’Estonie, la République Tchèque, et la Bulgarie. Globalement chacun ici s’accorde sur ces cinq noms. La suite est plus compliquée. Si on consulte les odds, les cinq places restantes devraient revenir à la Grèce, l’Autriche, la Lituanie, l’Arménie et la Belgique. Mais la Suisse, l’Azerbaïdjan et la Finlande conservent leurs chances et comptent de nombreux supporters. Cela pourrait être très compliqué pour le Bélarus et l’Albanie, mais qui sait ? Enfin, ce serait très surprenant voire impossible de retrouver la Croatie, l’Irlande, l’A.R.Y de Macédoine et l’Islande. Mais à l’impossible, nul n’est tenu.

Nous à concours-eurovision.fr nous avons aussi réfléchi et nos sept journalistes ont fait leurs pronostics. Six pays font l’unanimité pour se qualifier : Chypre, Israël, l’Estonie, la république Tchèque, l’Azerbaïdjan et la Bulgarie. Suivent la Grèce (5 voix) et l’Arménie et la Lituanie (4 voix). La dernière place à prendre est entre Suisse, Bélarus et Belgique (3 voix).

En ce mardi après-midi, alors que la troisième générale est diffusée sur les écrans, le centre de presse est étonnamment calme et assez peu rempli. Les journalistes ont préféré sans doute faire une virée car il fait beau et un petit vent frais empêche de cramer au soleil.

Quant à la demi-finale, on l’a trouvée d’un très bon niveau. Mais une fois les 19 chansons passées, qu’est-ce qu’on peut s’ennuyer ! Il y a les récaps qui nous réveillent, mais on n’accroche pas aux quatre présentatrices et on ne comprend pas leur humour (si on peut appeler ça comme ça). Par ailleurs, on sait qu’on va bouffer du Salvador Sobral. Avec d’abord une version multi-interprètes 2017, amazing selon la présentatrice. Mouai …
Le pire est à venir avec une vidéo d’un comique qui nous a consterné et une ènieme compil des moments les plus étonnants au travers d’un clip encyclopédique sur le Concours. Bref l’attente des résultats est longue mais heureusement on découvre aussi un extrait live des titres du Portugal, de l’Espagne et du Royaume-Uni.

Finalement ici chacun est un peu perdu en ce mardi 8 mai. Plus personne ne croit aux chances d’Israël, mais si la prestation de Chypre plaît beaucoup (surtout aux fans, il faut l’avouer, qui se sentent plus d’affinités avec la somptueuse Eleni qu’avec Netta) elle fait datée. Après tout c’est du Beyoncé des années 2000 mais à la mode hellénique. Et si le gagnant n’était pas l’un des gros favoris du jour ? Cet Eurovision 2018 nous promet probablement d’autres bouleversements.

Laisser un commentaire