Share
En Direct de Lisbonne – Les 10 qualifiés de la 1ere Demi Finale !

En Direct de Lisbonne – Les 10 qualifiés de la 1ere Demi Finale !

Le premier acte de l’Eurovision 2018 vient de s’achever ce mardi 8 mai sur les coups de 22h (heure de Lisbonne). Les noms des dix premiers qualifiés ont été révélés : l’Autriche, l’Estonie, Chypre, la Lituanie, Israël, la république Tchèque, la Bulgarie, l’Albanie, la Finlande et l’Irlande participeront à la grande finale de samedi soir.

Les gros favoris sont tous là, mais parmi eux se sont glissés des pays inattendus. En effet l’Albanie et l’Irlande qu’on n’imaginait pas dans les dix premiers de cette demi-finale, considérée de haut niveau et assez compliquée, ont gagné leur ticket pour samedi soir. Les bookmakers n’ont finalement obtenu qu’un 7/10 assez moyen, ce qui signifie que leur facteur d’erreur pour samedi soir est loin d’être négligeable. De notre côté à concours-eurovision on est encore moins bon puisque nous affichons un petit 6/10.

La grande sensation de cette première demi-finale est l’élimination de l’Azerbaïdjan, toujours qualifiée depuis son premier Eurovision en 2008, et dans une moindre mesure de l’Arménie et de la Grèce. Ces trois pays au potentiel télévoting fort vont rater la finale. Quelque chose est-il en train de changer à l’Eurovision ? On imagine que les téléspectateurs ont de plus en plus tendance à faire leur choix plus sur la qualité des chansons que sur le nom du pays. Tant mieux !

Par contre nous sommes bien tristes pour nos voisins Belges et Suisses. Hier dans le centre de presse, les journalistes belges installés juste à côté de nous étaient inquiets et considéraient leur élimination vraisemblable. Il a manqué quelque chose à Sennek et Zibbz et il faudra analyser les résultats de cette première demi-finale, qui seront publiés dans la nuit de samedi à dimanche, pour comprendre ce qui a pu se passer.

En attendant les qualifiés ont tiré leur passage en finale. L’Autriche, l’Estonie, la Lituanie, et l’Albanie ont tiré la première partie (position 1 à 13), tandis que Chypre, Israël, la république Tchèque, la Bulgarie, la Finlande et l’Irlande ont tiré la seconde partie (position 14 à 26). Le hasard fait mal les choses puisque toutes les chansons dansantes sont en seconde partie.

Les premiers cris de joie lancés dans la public au moment où certains ont tiré la seconde partie ont fait réagir l’animateur de la conférence de presse des qualifiés, Pedro Penim, qui a déclaré qu’il n’y a aucune différence entre passer en première partie et passer en seconde partie, mais personne n’est dupe. Les artistes étaient heureux et très émus. Ils nous ont fait un petit signe quand ils nous ont remarqué dans le public avec pour certains le pouce levé, notre signe de ralliement.

La conférence de presse des qualifiés a un peu trainé en longueur. Chaque qualifié devait répondre à une ou deux questions de l’animateur, une question d’un média de son pays et une question d’un média international. La platitude des questions, comme celle posée à l’Estonienne Elina Netšajeva à qui on demandait ses artistes lyriques préférés, nous fait penser qu’on pourrait se passer de cet exercice et passer directement au tirage au sort de l’ordre de passage.

Les deux stars de cette conférence de presse étaient sans conteste Eleni Foureira et Netta. Il faut dire que les supporters des deux chanteurs (chypriotes et grecs pour la première, israéliens pour la seconde) sont du genre exubérants. Avantage cependant à Eleni qui a fait reprendre par toute l’assistance le refrain de son Fuego qui est maintenant promis à devenir aussi culte que le My number one de Helena Paparizou.

Aujourd’hui les pays de la seconde demi-finale entrent en lice pour la première générale qui a lieu en début d’après-midi. Depuis deux jours ils surmontaient leur ennui par de petites visites dans la ville et des passages au sein d’associations. Ils sont aussi passer sur la scène de l’Eurovision Village, à l’Euroclub ou à l’Euro-Fan café. A eux de subir la pression pendant ces deux jours.

Laisser un commentaire